aider les oiseaux du jardin

Aider les oiseaux du jardin

Le temps s’est radouci depuis quelques jours, contrairement à la semaine passée où il a fait très froid.
Avez-vous pensé à aider les oiseaux du jardin ou ceux qui viennent se poser sur votre balcon ?
Ces fidèles alliés du jardinier qui vous débarrassent naturellement des pucerons ou autres insectes indésirables en tout genre.
Je suis certaine que beaucoup d’entre vous les avez accueilli avec de bonnes choses à manger ou avec un petit bol d’eau fraîche pour se désaltérer quand l’eau était gelée.

Si ce n’est chose faite, mais que l’envie vous taraude, voici que ce vous pouvez faire pour aider les oiseaux du jardin en cette saison.

Quels arbres avoir chez soi pour pouvoir observer les oiseaux ?

Aubépine, aulne, bouleau (les oiseaux l’adorent), charme, chêne, conifères, frêne, genévrier, hêtre, houx, merisier, noisetier, peuplier, platane, saule pleureur, sorbier des oiseleurs, sureau noir

Quand aider et nourrir les oiseaux du jardin ?

De préférence lors des premiers gels ou avec l’arrivée de la neige.
Ne pas interrompre le processus une fois commencé.

A quelle période de la journée ?

Le matin, pour qu’ils puissent reprendre des forces après le froid glacial de la nuit qu’ils ont eu à affronter.
Le soir est un bon moment également pour leur donner de l’énergie pour tenir la nuit.

sittelle

Comment les nourrir ?

Selon les espèces, il y a trois possibilités.
au sol
dans les arbres
avec mangeoires

Ne mettez que la quantité nécessaire par journée et ce pour que la nourriture reste la plus fraîche possible.
Si vous avez des mangeoires, nettoyez les régulièrement.
Et ne mélangez pas les nourritures entre elles.
A chaque type, sa mangeoire.

gros bec casse noyau

Quelle nourriture pour quel oiseau ?

Le bouvreuil : avoine pelée, millet plat et tournesol
Le chardonneret : graines (chardon, pissenlit), semences d’aulne, de bouleau et de conifères.
L’étourneau : fruits et graines
La grive : escargots, fruits tombés à terre, insectes, larves et vers de terre
Le gros-bec casse-noyaux : graines et fruits à coque dur
Le merle noir : araignées, baies, fruits, graines, insectes, vers de terre
La mésange bleue : amandes, arachides, fromage, graisse, larves d’insectes, noix et noisettes et pucerons.
Le moineau : avoine pelée, fromage, froment, insectes, maïs, millet
Le pinson : baies, graines et insectes
Le roitelet huppé : araignées, graines, petits insectes
La sittelle : araignées, faînes, graisse, insectes, noix, noisettes, tournesol
Le troglodyte : insectes et larves d’araignées.

A propos de graines, évitez celles de lin.

Cette liste n’est pas exhaustive, il y en a bien d’autres.

Attention : surtout ne pas donner du sel ou des aliments salés et évitez le pain ainsi que le riz cru.

Plutôt que d’acheter les boules de graisse végétale dans le commerce et qui contiennent souvent de l’huile de palme, vous pouvez les confectionner vous-même.
Prenez soit du saindoux, soit de l’huile de coco que vous faites fondre.
Mettez-y ensuite des graines de tournesol ou un mélange de graines destinées aux oiseaux.
Versez le contenu dans des petits moules.
Pensez à y ajouter une ficelle.
Faites refroidir le tout.
Le mélange durci, retirez les moules et vos boules sont prêtes à être fixées.

Et vous, nourrissez-vous les oiseaux dans votre jardin ou sur votre balcon ?
Et quelles espèces avez-vous la chance d’admirer ?

A propos de Roxane Tilman

Je jardine depuis une dizaine d’années. J’ai lu beaucoup de livres et regardé beaucoup d’émissions à ce sujet. J’ai également appris auprès de personnes expertes en la matière de nombreuses astuces, conseils et techniques que je vais vous dévoiler !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*