Patricia Provost, Auteur à Plantes et Jardin de Ville - Page 7 sur 8

Author Archives: Patricia Provost

Cochenille farineuse sur Aylostera

juillet 14, 2015 Soigner ses plantes d’intérieur 0

     Il fait beau, il fait chaud, les cactus sont presque tous dehors. Normalement, à cette période de l’année, il suffit d’arroser au maximum deux fois par mois si la météo ne fait pas son travail. Dans ce domaine, en cet été 2015, il ne faut pas compter sur la pluie pour arroser, nous sommes mieux servis par nous-même.
Avec près de 40°C à l’ombre et un arrosage toutes les deux à trois semaines, il ne devrait pas y avoir de problème de pourriture, et pourtant…

Mauvaise surprise :

      Compte tenu des conditions météos, je commence à arroser quand soudain, je vois des têtes jaunes sur Aylostera albiflora. Non, des traces de pourriture, ce n’est pas possible. Je suis certaine qu’il ne s’agit pas d’un excès d’eau, il doit y avoir autre chose. Je décide donc de dépoter la plante. Au cours de cette opération, j’écarte les têtes, et là, mauvaise surprise, de la cochenille farineuse se dissimule au niveau du collet. Je les tiens les coupables.

DSC_0621

Lire la suite

Scilla violacea

juin 26, 2015 La plante du mois 4
Scilla violacea

J’ai aujourd’hui envi de vous présenter une plante facile à cultiver et au développement assez rapide, il s’agit de Scilla violacea. Ses fleurs sont petites, mais très jolies.

Son histoire :

Un grand collectionneur m’a donné un jour 2 à 3 petits bulbes de cette plante qui s’est assez rapidement développée au point de déborder de son pot. Une visite chez cet ami m’a donné l’idée de la rempoter dans une vasque. En effet, ses plantes étaient en jardinière et en fleurs lors de ma visite chez lui et c’était du plus bel effet.

DSC_0606

Lire la suite

Quand semer les cactus ?

juin 12, 2015 Plantes grasses 0
Quand semer les cactus ?

La chaleur est arrivée, la lumière naturelle dépasse largement les 14H, il est temps de commencer les semis de cactus. Je vais vous parler aujourd’hui des semis de cactus en sac.

Le pot :

Il faut le prévoir assez large à la base pour une bonne stabilité, mais également large en haut pour y placer un maximum de graines. Le pot a été désinfecté avant usage.

DSC_0564

Lire la suite

Entretien de Kalanchoe tomentosa

mai 27, 2015 Plantes grasses 4
Entretien de Kalanchoe tomentosa

     C’est une plante réputée pour avoir une longévité assez courte. Pourtant j’ai un exemplaire acquis déjà assez gros il y a plus de 20 ans et il se porte parfaitement bien. Bien sûr, il est loin d’être centenaire, mais si vous en achetez un demain, vous avez de bonnes chances de le garder au moins deux à trois décennies. Autre avantage, contrairement à de nombreux Kalanchoés, il n’est pas envahissant.

Son aspect :

C’est une plante originaire de Madagascar. Elle se présente sous forme de longues tiges couvertes de feuilles duveteuses au bord marron, noir très décoratives. Elle n’est absolument pas piquante. En pot, elle se développe lentement, par conséquent, elle n’est pas trop volumineuse.

Lire la suite

Un petit cactus, le rebutia

mai 5, 2015 Plantes grasses 0
Un petit cactus, le rebutia

     Les Rebutias sont des cactus de petite taille, très épineux, mais dont les aiguillons sont souples, donc peu piquants. Plusieurs espèces ont des aiguillons blancs qui contrastent avec le vert de la plante et les couleurs vives des fleurs.

     Le Rebutia est la plante idéale si vous disposez de peu d’espace dans votre logement et sur votre balcon. Il est petit, décoratif et il demande peu d’entretien.

Disponibilité

     On les trouve facilement chez les professionnels lors des fêtes des plantes ou sur internet. Ils sont moins courants en jardinerie.

Culture

     Le Rebutia est facile à cultiver dès l’instant qu’on est prudent avec les arrosages. Il est impératif de ne pas l’arroser en hiver et de bien attendre que la terre soit sèche entre deux arrosages en été. Certaines variétés sont pus sensibles à l’humidité que d’autres. Attention à la pluie en été quand vous le mettez dehors. Autant une bonne pluie de temps en temps peut être très bénéfique, autant plusieurs jours de pluie de suite peuvent être source de pourriture. Il peut être prudent de l’abriter, surtout quand vous vous absentez plusieurs jours.
Il lui faut absolument une terre bien drainante (un tiers terreau, un tiers sable, un tiers pouzzolane ou vermiculite). N’oubliez pas non plus le lit de bille d’argile au fond du pot.
Il doit être bien exposé à la lumière, mais à l’ombre aux heures chaudes de la journée pour éviter les brûlures. Il apprécie particulièrement le soleil matinal. Lire la suite

Obtenir une fleur de cactus ?

avril 21, 2015 Balcons et terrasses 2
Obtenir une fleur de cactus ?

          Voici une question qui revient de manière récurrente lors des foires aux plantes quand les passants regardent les cactus : « Ça fleurit ces machins-là ? »
Notre réponse est alors catégorique et unanime : « Oui, ça fleurit ». Comment pensez-vous que se reproduisent la plupart des espèces ? Par graines, bien sûr, pour la plupart d’entre elles. Alors, qui dit graines, dit fruits, et qui dit fruits dit fleurs. Il faut cependant avouer qu’il existe quelques secrets pour voir s’épanouir de belles fleurs qui parfois couvrent entièrement la plante.
Mais alors, quels sont les secrets pour obtenir une fleur de cactus ?

Le secret des secrets pour obtenir une fleur de cactus :

         Non, non, il ne réside pas dans le collage de fleurs en papier qui d’ailleurs, ne sont pas très bonne pour la santé de la plante et qui n’assureront jamais la survie de l’espèce. Il s’agit bien de vraies fleurs.

Pour cela, la plante doit souffrir, plus elle souffre, plus la floraison sera abondante. La plante fleurit pour libérer des graines et pour assurer ainsi la survie de son espèce, il faut donc l’amener à la limite de ses conditions de survie. Bien sûr, les cactus étant originaires de pays et de continents différents, toutes les espèces n’ont pas les mêmes limites, mais il existe quand même une règle générale. Lire la suite

Graines et plantes à moindre coût

mars 30, 2015 Soigner ses plantes d’intérieur 0
Graines et plantes à moindre coût

     Vous souhaitez fleurir votre domicile, oui, mais voilà, les plantes coûtent assez chères et bien souvent, il faut les changer dès l’achat. Il faut donc aussi acheter des pots, du terreau, des soucoupes. Le coût de l’opération devient important. Avez-vous envisagé d’autres solutions que l’achat de plantes et de tant de matériel ?

Le semi :

      Les graines sont déjà nettement moins onéreuses que les plantes. Autre avantage, un sachet de graines vous permettra d’obtenir 10, 20, 30 plantes, voire davantage encore. Certains semis sont à la portée de tout le monde, ils ne présentent aucune difficulté. La seule contrainte consiste à arroser régulièrement, à surveiller le développement des plantules afin de les repiquer au bon moment. Les semis faciles sont divers et variés (Géraniums, Coléus, Primevères, Œillets, Agaves, Aloès, Haworthias, etc).

Lire la suite

Comment entretenir un géranium ?

mars 27, 2015 La plante du mois 0
Comment entretenir  un géranium ?

     Voici une belle plante qui se conserve des années et que l’on devrait plutôt appeler pélargonium. Je l’apprécie tout particulièrement pour le peu d’entretien qu’elle demande et pour sa polyvalence. Elle se développe aussi bien en pleine terre qu’en pot ou en jardinière. Elle peut servir en bordures ou en suspensions. Elle est particulièrement résistante.

Le semi :

      Il s’obtient facilement à partir de graines achetées dans le commerce. Semez-les dès février-mars dans une terrine couverte que vous gardez au chaud dans votre logement et des petites plantes ne tarderont pas à sortir. Quand ils ont 3 feuilles, plantez-les dans un pot individuel et dès que les gelées sont terminées, vous pouvez les installer dehors pour tout l’été. Comme ils se développent assez rapidement, ils fleurissent dès la première année.

A l’automne :

     Même si le géranium résiste à de petites gelées, mieux vaut le rentrer. Pour cela, deux solutions :
– Soit vous avez la place de le conserver dans son pot.
– Soit vous manquez de place, vous pouvez alors le déterrer, vous attachez plusieurs pieds ensemble que vous suspendez dans un lieu frais, hors gel, les racines en haut, la tête en bas. Un garage ou une cave font parfaitement l’affaire. Il leur faut quand même un peu de lumière. Dès le début mars, vous verrez de jeunes pousses apparaître. Lire la suite

Le jardinage des cactus et les enfants

mars 3, 2015 Plantes grasses 0
Le jardinage des cactus et les enfants

Vous allez accueillir ou vous attendez l’arrivée d’un bébé et vous avez des cactus à votre domicile. Vous vous demandez si vous devez vous débarrasser de vos plantes ou si les deux vont pouvoir cohabiter sans danger. Ce type de « jardinage enfant » est-il compatible ?

mms_img-1106048999    Danger: Euphorbe

 

La découverte :

     L’enfant est bien souvent attiré par ces plantes, il veut les voir, les toucher, nous le constatons régulièrement lors des expositions ventes de plantes et dans les jardineries au rayon « cactées ». La rencontre est donc inévitable. Elles sont différentes des autres avec leurs aiguillons et leur forme inhabituelle, la curiosité des enfants s’en trouve aiguisée. Comme chacun sait, l’enfant apprend avec tous ses sens. Il faut donc regarder, toucher, goûter, sentir. Faut-il pour autant mettre toutes vos plantes à la poubelle ? Allez-vous mettre votre gazinière ou vos plaques chauffantes, votre four, vos lessives et autres produits d’entretien à la décharge ? C’est peu probable, car vous avez besoin de préparer à manger et de laver votre linge. Vous allez donc mettre certains produits en zone inaccessible et pour le reste, vous allez instaurer des interdits. Ainsi, l’enfant grandira avec des casseroles sur le feu et des plats dans un four bouillant. Et heureusement, les drames n’arrivent pas à tout le monde. Lire la suite

Cactus entretien en février

février 12, 2015 Plantes grasses 0
Cactus entretien en février

     Nous voici en février, mois l’activité “cactus entretien” reprend doucement. Il est fort probable que les températures extérieures commencent à monter dans le courant du mois. Les boutons floraux se préparent, peut-être que sur certaines plantes, vous allez commencer à les voir apparaître. Ils sont encore tout petits, mais ils ne demandent qu’à se développer. Les plantes ont un aspect flétri, elles souffrent. Le temps est venu de les aider à se réveiller doucement. Mais attention, l’hiver n’est pas fini, il faut plus que jamais prendre garde aux pourritures.

The Biznaga Cactus with Flower Blossom Outside.

Surveiller la météo

      C’est le bon moment pour commencer à surveiller la météo sur de longues périodes de dix à quinze jours. Quand vous voyez que les températures atteignent les 12 à 15°C sur une période d’une semaine, vous pouvez alors réaliser un arrosage. Soit il pleut et vos plantes seront ravies de passer une journée dehors où elles vont avoir l’air, la lumière et l’eau. Soit il ne pleut pas et vous utilisez le traditionnel arrosoir. N’hésitez pas à mettre une bonne quantité d’eau. N’oubliez surtout pas de les rentrer au chaud le soir. Dans ce cas, il vaut même mieux les installer à une température supérieure à 15°C en attendant que la terre soit sèche.
Ensuite, vous pouvez les replacer dans leurs quartiers d’hiver. N’arrosez pas plus d’une fois dans le mois.
Si vous pouvez vous procurer de l’eau de pluie, c’est idéal pour les cactus. Autre avantage, c’est gratuit et en ce moment, il y en a en abondance.

L’observation

      Vous allez déplacer tous vos pots, alors profitez-en pour regarder s’il n’y a pas quelques envahisseurs indésirables. Si tel est le cas, traitez avant de remettre les plantes à leur place. Ne mouillez surtout pas les parties traitées de la plante ce qui éliminerait les effets du produit.

Le rempotage

      Vous pouvez aussi profiter de cette période un peu plus douce pour commencer les rempotages. Vous allègerez ainsi votre emploi du temps du printemps. Normalement, vous avez profité de l’hiver pour préparer votre substrat et vos pots. Vous avez fait le bilan du matériel dont vous allez avoir besoin et vous l’avez acheté et désinfecté (substrat, pots, étiquettes). Dépotez de préférence en journée, il est beaucoup plus aisé de voir les poux des racines à la lumière naturelle.

Préparation des semis

      Si vous souhaitez faire des semis, votre matériel est également prêt ou presque. Vous avez acheté vos graines, les pots ou bacs à semi sont nettoyés ainsi que les éventuels sacs plastiques, les étiquettes sont propres, le substrat est désinfecté et sec, le quartz est également nettoyé, vous avez vos produits (engrais et fongicide). Vous n’attendez plus que la clémence de la météo. Si vous avez de la place, vous pouvez commencer à préparer vos pots ou vos bacs à semi. Ainsi, le moment venu, il ne vous restera plus qu’à mettre les produits, les graines et à arroser.

Photo maison article 11

En attendant le printemps

      Vous continuez à soigner avec amour vos plantules de l’année précédente et vous prenez plaisir à les regarder grandir. Dans quelques mois, les plus développées pourront rejoindre les plantes adultes. Attention cependant à ne pas trop les exposer au soleil, elles sont encore fragiles.

     Nous entrons dans la période où les jours rallongent, les températures vont bientôt devenir plus clémentes et il nous tarde que la nature se réveille. Alors, aidons-là en douceur.

Si vous souhaitez vous procurer des graines, les jardineries en vendent en mélange. Sinon, vous pouvez les commander en ligne chez des producteurs de cactées, notamment chez ADBLPS, principal producteur français de graines ou chez de gros producteurs à l’étranger, par exemple UHLIG basé en Allemagne. Vous aurez des graines de qualité avec des garanties de réussite sur les semis faciles. Pour certains semis particuliers, ADBLPS vous envoie également des conseils pour vous aider à réussir. Les sachets de graines sont pour la majorité à des prix abordables (moins d’un euro les 20 graines). Dans bien des cas, plus le prix est bas, plus la plante produit de graines et plus celles-ci germent facilement.