Cadre floral ou une façon différente de disposer des plantes

Cadre floral

Lorsque nous aménageons dans un nouvel appartement ou une nouvelle maison, lorsque vient le moment de fleurir la maison, certains emplacements pour les plantes semblent naturels : le rebord d’une fenêtre, un balcon, le coin d’une pièce, un guéridon dédié, une plante suspendu. Un mur n’est en revanche pas l’emplacement auquel on pense pour disposer une plante. Le cadre floral va remédier à cela.

 

Qu’est-ce qu’un cadre floral ?

Dans les autres termes employés pour décrire un cadre floral, le terme cadre végétal sera souvent utilisé.

Si on compare un tableau d’artiste peintre et un cadre végétal, dans les deux, nous allons retrouver un cadre pour entourer l’œuvre du peintre et de l’artiste végétal. Dans un cas, à l’intérieur du cadre nous aurons une toile de peintre et dans l’autre cas, ce sera des plantes.

Concrètement, dans l’épaisseur d’un cadre (environ 15 cm d’épaisseur), un substrat propice à la culture de plantes sera installé pour nourrir les racines. Un tableau vivant sera donc constitué de plantes encadrés de 4 côtés par les bords du cadre.

 

Quelques conseils

L’emplacement

Comme pour toutes plantes d’intérieurs, l’emplacement est important. Le cadre floral doit être sur un mur bénéficiant de la lumière, mais pas exposé directement aux rayons du soleil.

=> Lors de vos absences longues penser à déplacer votre cadre végétal et toutes vos plantes en général dans une autre pièce, si celle où il se trouve va se retrouver sans lumière après la fermeture des volets.

 

L’arrosage

Plusieurs systèmes existent :

  • le réservoir : il doit contenir en permanence de l’eau. C’est un système de capillarité, à l’aide de mèches en coton, qui transporte l’eau du réservoir jusqu’au substrat de culture. Cet arrosage est facilité car l’utilisateur n’a pas à doser les apports en eau, ni la fréquence.
  • la sphaigne : c’est une plante qui a la capacité de stocker une grande quantité d’eau : de 16 à 26 fois son poids sec selon l’espèce.

A propos de Alain Ruellan

A force de planter, de bichonner, d’expérimenter, je suis sûr que je pourrai vous aider à mon tour à vous transmettre ma fascination des informations sur les plantes aromatiques, leurs propriétés nutritives et médicales et la meilleure façon de les planter et de les entretenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*