Bien choisir ses plantes grimpantes

Bien choisir ses plantes grimpantes

Vous souhaitez habiller et donner du cachet à votre balcon ?

Alors n’hésitez plus, grimpantes sont faites pour vous.
Car en plus d’être belles, elles ont de nombreux avantages.

Voici donc quelques astuces pour choisir ses plantes grimpantes.

 

Les avantages des plantes grimpantes

Elles occupent l’espace vertical
Elles créent du relief
Elles poussent rapidement
Elles dissimulent un mur disgracieux
Elles peuvent aussi vous cacher d’un voisin trop curieux

Mais avant d’acheter une grimpante, tenez compte de ces éléments

L’orientation de votre balcon
Comme pour chaque plante, il est important d’y réfléchir pour donner ensuite à votre grimpante toutes les chances de s’y plaire et surtout de s’y épanouir.

Quelques exemples :
Au nord, jasmin d’hiver, vigne vierge
Au sud, capucine, passiflore
A l’est, solanum et clématite
A l’ouest, jasmin, bignone.

Êtes-vous intéressé(e) par les couleurs ?
Alors la vigne vierge avec ses couleurs flamboyantes en automne vous comblera.

Les senteurs ?
Je vous conseille le jasmin ou le chèvrefeuille pour leur parfum enivrant

Préférez-vous avoir des fruits ?
Les tomates, la vigne sont un bon choix pour votre petite récolte personnelle

Ou des fleurs ?
La glycine, le rosier grimpant ou les clématites vous offriront une magnifique floraison

 

Les catégories des plantes grimpantes

Il y a trois catégories de grimpantes :

Celles qui s’enroulent toute seule et n’ont besoin d’aucune aide de votre part
Ex : le jasmin officinal, le chèvrefeuille, la glycine

Celles qui s’accrochent à l’aide de vrilles ou de crampons
Ex : le lierre, le campsis (bignone)

Celles qu’il faut aider à grimper
Ex : la clématite, le rosier grimpant, les capucines, les pois de senteur, la passiflore

 

Le matériel à posséder pour faire pousser des plantes grimpantes

Du fil de fer (le moins coûteux)
Vous les tendez tous les 50 cm et vous les fixez à des pitons

Un croisillon en bois en forme de losange

Un treillage

 

Comment planter une plante grimpante ?

Pensez à acheter un pot suffisamment grand.
Son diamètre doit être supérieur à celui d’origine
Retirez votre plante de son premier pot et trempez la motte dans l’eau.
Quand il n’y a plus de bulles, vous la sortez et vous vérifiez l’état des racines.
Si elles forment un chignon, vous le démêlez.
Ensuite, vous plantez votre grimpante en la penchant légèrement dans le pot auquel vous aurez auparavant mis des billes d’argile ou des tessons dans le fond ainsi que du terreau par dessus et autour de la plante.
Et voilà, votre grimpante est installée.

 

L’entretien des plantes grimpantes

Il n’est pas compliqué.
Le mieux est de le pratiquer régulièrement en enlevant les feuilles et les fleurs fanées et en coupant à l’aide d’un sécateur les branches mortes, envahissantes ou abîmées.

 

Quand tailler vos plantes grimpantes ?

Cela dépend de la catégorie de votre plante.
Certaines comme la glycine par exemple demande plusieurs tailles.

A retenir à ce sujet :
Une plante qui fleurit au printemps comme certaines clématites se taille juste après la floraison.
Une plante qui fleurit en été se taille en hiver

Et vous aimez-vous les grimpantes et si oui, quelles sont vos préférées ?
Si vous le souhaitez, des articles sur une catégorie précise de grimpante s’en suivront.
A vous de me faire savoir lesquelles vous intéressent particulièrement

A propos de Roxane Tilman

Je jardine depuis une dizaine d’années. J’ai lu beaucoup de livres et regardé beaucoup d’émissions à ce sujet. J’ai également appris auprès de personnes expertes en la matière de nombreuses astuces, conseils et techniques que je vais vous dévoiler !

6 réponses à Bien choisir ses plantes grimpantes

  1. Bonjour.
    C’est un très bel article. En plus, les conseils sont fortement compréhensibles. En plus, j’adore le petit passage sur les « catégories de plantes grimpantes ». Mais j’ai un petit souci. J’aimerai savoir sur les plantes grimpantes persistantes et en même temps, j’aimerai avoir quelques conseils sur les murs idéals pour ces types de plantes.
    Cordialement.

    • Roxane Tilman

      Bonjour Elia

      Merci beaucoup pour votre commentaire. Je suis contente que cet article vous a plu.

      Je ne connais pas votre orientation ni la surface du mur à couvrir dont vous disposez. Mais vu les qualités nombreuses de la Passiflore, je vous la conseillerais. Et ce pour plusieurs raisons : elle est très généreuse, elle produit des fleurs des plus originales que je trouve très belles, ensuite vient la fructification et détail non négligeable, elle est très résistante aux maladies. Une bonne raison donc de l’adopter. Vous pouvez aussi choisir le lierre, le chèvrefeuille, le jasmin, la clématite armandii, l’hortensia grimpant… Si vous souhaitez de plus amples renseignements, précisez-moi votre orientation ainsi que vos goûts personnels, histoire d’y voir plus clair dans les conseils que je pourrais vous donner. On pourra par la suite envisager le meilleur support possible en fonction de vos choix.

      • Bonjour Roxane Tilman,

        Je vous remercie d’avoir répondu à mes questions. Je l’admets, c’est un très bel article. Je ne suis qu’un petit fan des plantes grimpantes en particulier celles qui sont persistantes. Sachant que je n’ai pas suivi de cours de botanique ni d’autres formations en la matière, je ne connais que quelques notions que mon grand-père, un ancien botaniste et horticulteur, m’a transmises. J’ai prévu de décorer amplement mon mur. De plus, j’aime les fleurs à feuilles étoilées. J’ai un hortensia bleu dans mon jardin et j’aimerai savoir s’il peut se marier avec la Passiflore. Merci d’avance.

        Cordialement,

        Elia J.

  2. Roxane

    Ah oui, tout à fait.Il y a la passiflore bleue (passiflore caerulea) qui serait du plus bel effet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*