Cultiver Araucaria

Comment cultiver un Araucaria?

Je souhaite aujourd’hui vous présenter un arbre originaire du Chili, Araucaria, que l’on commence à voir de plus en plus couramment dans nos jardins français. C’est un arbre très répandu dans l’hémisphère sud. Cet arbre a l’aspect d’un sapin, mais sa croissance est beaucoup plus lente que celle de nos résineux européens. D’ailleurs, ce n’est pas un résineux. Son tronc couvert d’écailles fait qu’il a pris le nom de désespoir du singe, car ces derniers seraient de ce fait gênés pour y grimper. Pourtant, il n’y a pas de singes au Chili. Comment cultiver Araucaria ?

Comment cultiver Araucaria?

Sa croissance lente permet de le cultiver en pot. En pleine terre, il doit être cultivé de manière isolée. En cas de plantation en pleine terre, il faut de préférence, la réaliser en automne comme pour la plupart des arbres.

Il s’adapte très bien sous nos latitudes. Seul Araucaria araucana est  rustique, il résiste jusqu’à -10°C sans problème et peut-être moins. Les jeunes plantes doivent être protégées la première année. Il préfère les sols légers, non calcaires et drainants. Il doit être exposé au soleil.

Dans le cas où Araucaria est en pleine terre, il ne demande à être arroser que la première année de sa plantation, puis ensuite, il n’a plus besoin d’entretien, il supporte parfaitement la sécheresse.

Dans le cas où vous le gardez en pot, il faut l’arroser en été quand il fait chaud et sec. Cependant, il faut toujours attendre que le substrat soit sec avant d’arroser de nouveau.

Les branches sèches peuvent être supprimées en automne.

Il a une espérance de vie de plusieurs siècles.

 

Sa floraison :

Il existe des Araucarias mâles et des Araucarias femelles ce qui leur donne un aspect différent lors de la période de floraison. Dans le cas où un pied mâle et un pied femelle se trouvent à proximité, l’Araucaria femelle produira des graines comestibles.

Sa résine est utilisée en pharmacie pour soigner des ulcères, des douleurs et des petites blessures.

 

Les parasites :

Il peut être sujet à des attaques de cochenilles, de pucerons et d’araignées rouges.

 

Multiplication :

Il se multiplie par semis et par bouturages.

Les graines doivent être semées au printemps et couvertes d’une bonne couche de terre. Ils ne doivent pas être mis en pleine terre avant l’âge de trois ans.

Le bouturage semble difficile à réaliser.

 

Voilà pour cet arbre Araucaria qui a la particularité de ressembler à un résineux sans en être un, qui a un comportement proche du cactus, car il supporte la sécheresse et il est muni d’écailles piquantes, mais ce n’est pas non plus une succulente. C’est juste une plante atypique qui demande à être connue. Vous avez pu remarquer qu’il n’est pas très difficile de cultiver Araucaria.

En attendant le prochain article, nous vous souhaitons de très bonnes fêtes de fin d’année et je vous donne rendez-vous chaque jour sur notre page Facebook pour de nombreux partages.

 

A propos de Patricia Provost

Les cactus, c’est une passion familiale, mon père en possédait déjà. Avec l’âge, je m’y suis intéressée à mon tour. Après des débuts difficiles, des ouvrages m’ont aidé à mieux les cultiver. Cette expérience me permer aujourd'hui de vous conseiller pour le bien-être de vos cactus !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*