Comment cultiver les topinambours?

Comment cultiver les topinambours ?

Je vais vous présenter aujourd’hui un tubercule très connu des anciens, car particulièrement cultivé pendant la Seconde Guerre mondiale.

Cette plante a été tellement répandue que nos parents, qui ont vécu la guerre, ne voulaient plus en entendre parler, il s’agit de ce qu’ils appelaient « la pomme de terre du pauvre », dont le vrai nom est le topinambour. Par conséquent, notre génération le découvre seulement maintenant.

Si cette plante était autant répandue dans cette période difficile, il y a de bonnes raisons. Voyons donc comment cultiver les topinambours ?

Comment cultiver les topinambours ?

Je suis tentée de vous dire, il n’y a rien de plus simple. Mettez des topinambours en terre et attendez que la nature s’occupe du reste. Pour cela, il faut compter environ 6 mois, donc munissez-vous d’une bonne dose de patience. Vous commencez peut-être à mieux comprendre pourquoi ce tubercule a été tant consommé pendant la guerre.

Il s’adapte à tous les types de terre. Nous sommes actuellement fin janvier, c’est la bonne période pour commencer à le planter. Il faut les espacer d’environ un mètre et les planter à dix centimètres de profondeur. Il a un comportement proche de la pomme de terre dans le sens où il va faire une grande tige vue de l’extérieur, tandis qu’il va s’étaler sous terre de la même manière que la pomme de terre. Quand il fait très sec en été, il appréciera un arrosage de temps en temps.

L’idéal est une production en pleine terre, mais vous pouvez aussi tenter la culture dans un grand pot de fleur. J’en ai planté dans un grand bac en bois et nous avons eu une récolte similaire à une plantation en pleine terre.

La récolte

Autre avantage, il suffit d’en laisser un petit morceau en terre que vous tranchez malencontreusement lors de la récolte pour obtenir un nouveau pied l’année suivante et ainsi de suite. Vous pouvez aussi laisser en terre les plus petits tubercules. En conclusion, vous achetez une fois un tubercule et vous pouvez produire à l’infini.

La récolte s’effectue après la floraison à partir de l’automne, mais la particularité du topinambour, c’est qu’il se conserve en terre. Donc, quand votre placard est vide et que vous ne savez pas quoi cuisiner, prenez votre bêche et allez récolter quelques topinambours. Dans le cas où vous en avez trop une année, laissez-les en terre, ils se multiplieront.

Le légume idéal pendant la guerre

Voilà comment le topinambour a été le légume idéal de la guerre. Il n’y avait pas besoin de se procurer du plan, il suffisait de laisser quelques morceaux en terre. Il est visible lors de la floraison, mais une fois la tige fanée, vous pouvez couper la plus grande partie et ni vu, ni connu, même en cas de perquisition, il n’y avait rien à donner aux allemands. La réserve reste sous terre, elle passe donc inaperçue. Le seul inconvénient est le gel qui peut vous empêcher de les récolter, le sol étant alors trop dur.

 

Alors, maintenant que vous savez comment cultiver les topinambours, vous pouvez essayer, même si vous disposez de peu de place puisque qu’un grand pot de fleurs suffit.

En attendant, retrouvons-nous chaque jour sur notre page Facebook pour d’autres conseils et découvertes.

A propos de Patricia Provost

Les cactus, c’est une passion familiale, mon père en possédait déjà. Avec l’âge, je m’y suis intéressée à mon tour. Après des débuts difficiles, des ouvrages m’ont aidé à mieux les cultiver. Cette expérience me permer aujourd'hui de vous conseiller pour le bien-être de vos cactus !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*