Comment entretenir un scindapsus

Comment entretenir un scindapsus ?

Envie d’une plante facile d’entretien ?
Idéale pour les jardiniers débutants ?
A la croissance rapide ?
Qui se reproduit aisément ?
Et qui assainit l’air de vos maisons ou appartements ?

Le scindapsus ou pothos est la plante idéale.
Plante grimpante au feuillage persistant d’origine tropicale et de la famille des aracées, le scindapsus fera merveille dans vos intérieurs.
En plus d’être très décoratif et peu exigeant en soins, il est particulièrement conseillé là où la fumée de cigarette stagne de par son action dépolluante.
Seul point auquel il faut faire attention, c’est la sève de la plante qui est très toxique.
Pensez donc à vous laver les mains après manipulation et à le placer hors de portée des enfants.

Quelle situation lui convient le mieux ?

Il préfère l’est ou l’ouest et ne supporte pas le plein soleil.
En cas de luminosité trop forte, mettez des voilages à vos fenêtres.
Et ne le placez pas près d’une source de chaleur comme le radiateur.

comment entretenir un scindapsus 2

Comment entretenir un scindapsus ?

Le scindapsus aime se sentir à l’étroit dans un pot.
Il n’a donc pas besoin d’un très grand contenant.
Utilisez du terreau pour plantes d’intérieur, il lui convient parfaitement.
A l’achat, le scindapsus se vend déjà tuteuré (tuteur en mousse) car il se développe essentiellement en hauteur grâce à ses racines aériennes.
Sa croissance est rapide.
Selon les variétés, il peut atteindre 2 à 3 mètres.
La plus courante, est scindapsus aureus avec ses feuilles panachées de jaune.
A ce propos, rempotez votre plante tous les deux ans au printemps et n’oubliez pas de changer le tuteur.
Arrosez modérément et laissez sécher la motte en partie entre deux apports d’eau.
En hiver, pensez à nettoyer les feuilles avec un chiffon humide et ne le gardez pas dans un lieu où la température serait inférieure à 10 degrés, l’idéal étant 15 degrés.
Si vous observez un jaunissement des feuilles, c’est que votre plante est trop exposée à la lumière.
Pensez à la reculer ou mettez d’autres plantes qui aiment une luminosité forte devant elle afin de lui procurer de l’ombre.
Si les feuilles verdissent, votre plante manque de lumière. Vous la rapprocherez d’une source de luminosité.
Si, au contraire, les feuilles brunissent, c’est que votre plante est trop arrosée. Faites bien sécher la motte et soyez moins généreux la prochaine fois que vous l’abreuvez afin d’éviter tout risque de pourrissement.
A propos d’eau, un arrosage par semaine est suffisant en hiver et deux par semaine en été.
Vous pouvez aussi brumiser les feuilles et pincer les pousses à leurs extrémités pour favoriser la ramification.
Evitez les courants d’air.

Faut-il tailler le scindapsus ?

Il n’y a pas de taille à effectuer.
Enlevez les feuilles séchées s’il y en a.

Comment reproduire un scindapsus ?

A partir d’une tige munie de racines.
Vous la placez dans un pot contenant un mélange de terreau léger et de sable.
Ensuite, vous arrosez la bouture.
Et vous la gardez dans un lieu à l’abri du soleil direct.

Et vous, aimez-vous le scindapsus et en avez-vous dans votre intérieur ?

A propos de Roxane Tilman

Je jardine depuis une dizaine d’années. J’ai lu beaucoup de livres et regardé beaucoup d’émissions à ce sujet. J’ai également appris auprès de personnes expertes en la matière de nombreuses astuces, conseils et techniques que je vais vous dévoiler !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*