comment se débarrasser de l'oïdium

Comment se débarrasser de l’oïdium ?

En admirant vos plantes vous constatez que certaines d’entre elles présentent des traces de poudre blanche sur la face supérieure des feuilles.
Il peut y en avoir également sur la tige, les boutons floraux et les fleurs.
Il s’agit d’une attaque d’oïdium aussi appelé maladie du blanc.

Qu’est-ce que l’oïdium ?

C’est un champignon parasite qui se manifeste à divers moments.
Lorsque le temps est chaud et sec, ou lorsqu’il fait humide et froid.
On peut donc l’observer à toutes les saisons.
Pour information, voici quelques unes de ses plantes favorites : les rosiers, les fraisiers, les tomates, les courges, les courgettes, les vignes, les groseilliers à maquereau…
Une fois installé sur la plante, il perce la feuille à différents endroits et s’en nourrit.
Ensuite il laisse un dépôt blanc, qui peut devenir gris par la suite.
La plante attaquée se dessèche et peut mourir si on n’intervient pas.
Il est donc nécessaire d’agir rapidement pour la sauver.
Mais aussi pour éviter la contamination des autres végétaux, le champignon se propageant par le vent et la pluie.

Comment éviter l’oïdium ?

– Espacez au maximum vos plants dans le jardin ou vos plantes sur le balcon.
– Enlevez les feuilles mortes et les branches abîmées.
– Nettoyez vos outils avec un chiffon imbibé d’huile d’arbre à thé après chaque utilisation
– Traitez préventivement vos plantes à l’aide de souffre. Il s’achète sous forme de poudre. Vous devez le diluer dans l’eau en suivant les proportions indiquées sur l’emballage.
-Fortifiez vos plantes avec du purin d’orties ou administrez leur une décoction de prêles. Les fortifiants rendent la pénétration des champignons plus difficile.

comment se débarrasser de l'oïdium

Recette de la décoction de prêle :

Récoltez les prêles dans la nature.

Coupez les tiges et faites les sécher.

Mettez les prêles séchées dans un grand récipient rempli d’eau.

En moyenne, il faut 50 grammes de prêles pour un litre d’eau.

Laissez macérer trois heures.

Portez à ébullition 25 minutes.

Laissez refroidir la préparation. Filtrez.

La décoction est prête pour l’utilisation.

Comment se débarrasser de l’oïdium ?

S’il s’agit d’un début d’attaque :
– Supprimez les parties atteintes et débarrassez-vous en au plus vite en les brûlant.
– Arrosez le feuillage quand il fait frais et surtout pas pendant les fortes chaleurs.
– Utilisez le souffre (voir plus haut)

En cas d’attaque plus importante, plusieurs solutions s’offrent à vous :

 Supprimez avant toute chose les parties atteintes et brûlez les.
 Pulvérisez la plante à l’aide de décoctions de prêle (mesures à la fois préventives et curatives)

Autres recettes maison :

 Diluez une tasse de lait entier avec 9 tasses d’eau, ensuite pulvérisez

 Prenez un litre d’eau. Ajoutez y une cuillère de bicarbonate de soude, mélangez. Ensuite traitez la plante tous les 3, 4 jours jusqu’à ce que la situation s’améliore.

Et vous, avez-vous déjà été confronté(e) à une attaque d’oïdium et si oui, quelle méthode avez-vous utilisée pour vous en débarrasser ?

A propos de Roxane Tilman

Je jardine depuis une dizaine d’années. J’ai lu beaucoup de livres et regardé beaucoup d’émissions à ce sujet. J’ai également appris auprès de personnes expertes en la matière de nombreuses astuces, conseils et techniques que je vais vous dévoiler !

2 réponses à Comment se débarrasser de l’oïdium ?

  1. Lamaison

    Bonjour Roxane,
    Merci pour cet article très clair et très instructif.
    J’ai de l’oïdium sur l’érable du japon que j’ai mis sur ma terrasse, j’ai essayé le mélange eau + lait en pulverisation mais sans grand résultat, puis le savon noir liquide (toujours en pulverisation) avec un peu plus de résultat. Mais malgré cela l’oïdium est toujours là.
    Je vais essayer eau + bicarbonate de soude. Faut il aussi le pulvériser sur le feuillage ?
    Merci pour ce site
    Solen

    • Roxane Tilman

      Bonjour Solen

      Merci pour votre question et votre intérêt pour le sujet.
      Alors oui, vous pouvez l’appliquer sur le feuillage.
      Autre recette à essayer : émincez 100 gr d’ail et mélangez les dans un litre d’eau. Faites bouillir la préparation pendant quelques minutes. Laissez refroidir. Ensuite, pulvérisez les parties atteintes.
      J’en conviens, il n’est pas facile de se débarrasser de l’oïdium, du moins si la plante est fortement atteinte.
      C’est pourquoi la prévention est de première importance.
      Je vous souhaite bonne chance.
      Tout comme vous, je suis une inconditionnelle des érables 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*