Les éléments de culture du cactus

Les éléments de culture du cactus

Intéressons-nous aujourd’hui, à différents éléments de culture du cactus à savoir : le pot, le substrat ainsi que quelques astuces pour éviter de se piquer.

Le choix du pot :

Voici un vaste débat.

Les pots en plastique ont l’avantage d’être peu onéreux et léger. Par contre, ils conservent l’humidité. Le substrat peut paraître sec, mais ce n’est pas le cas et vous risquez de faire involontairement pourrir la plante.

Les pots en terre cuite sont plus lourds et plus onéreux. Leur gros avantage est de laisser filtrer l’humidité. La terre peut sembler sèche et en prenant le pot dans vos mains, vous vous apercevez qu’il est humide. Ce n’est pas le moment d’arroser.

Si vous choisissez des pots en terre cuite, ne prenez pas des pots peints ou en glaçure, ils sont très décoratifs, mais vous cumulerez l’inconvénient des pots en plastique à celui des pots en terre cuite.

 

Le substrat :

Il doit être drainant. En général, il se compose d’un tiers de terre de jardin, un tiers de terreau et un tiers de sable grossier. Vous pouvez y ajouter des billes d’argile au fond du pot pour le drainage, de la vermiculite, de la pouzzolane, du calcaire cassé en petits morceaux ou du quartz surtout autour du collet de la plante pour éviter les pourritures. D’ailleurs, certaines plantes poussent exclusivement dans le calcaire ou dans le quartz.

L’objectif consiste à se rapprocher le plus possible du substrat que la plante connait dans son milieu naturel. Pour cela, renseignez-vous sur son lieu de culture et sur la qualité du terrain dans lequel elle se développe.

Il est fortement conseillé de désinfecter le mélange.

 

Quelques astuces :

L’usage d’un carton souple de la taille de la main est une bonne protection. Décollez d’abord la terre du pot, puis basculez ensuite la plante sur ce carton (voir photo) et sortez-la en douceur.

culture du cactus

D’autre part, mieux vaut ne pas mettre plusieurs plantes dans un même pot, car elles n’ont pas toutes les mêmes exigences concernant le substrat, l’exposition et l’arrosage. Il arrive souvent quand vous possédez de nombreux cactus que plusieurs plantes évoluent à votre insu dans le même pot. Il s’agit alors de graines ou de plantules tombées accidentellement. Dans ce cas, la cohabitation se passe souvent bien, mais il est préférable de les séparer quand leur taille le permet.

 

Pour conclure, protégez-vous efficacement des aiguillons quand vous intervenez sur vos plantes sans toutefois avoir peur des manipulations.

 

 

A propos de Patricia Provost

Les cactus, c’est une passion familiale, mon père en possédait déjà. Avec l’âge, je m’y suis intéressée à mon tour. Après des débuts difficiles, des ouvrages m’ont aidé à mieux les cultiver. Cette expérience me permer aujourd'hui de vous conseiller pour le bien-être de vos cactus !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*