La culture du fraisier en pot - Plantes et Jardin de Ville

La culture du fraisier en pot

Quel plaisir que de cueillir et déguster de délicieuses fraises dans son jardin !
Personne ne me contredira à ce sujet, pas vrai ?
Mais si vous n’avez pas de jardin, pas de panique, il y a des solutions.
La fraise se cultive aussi très bien en pots ou en jardinières.
Donc, plus aucune raison de s’en priver.

Caractéristiques du fraisier :
Le fraisier appartient à la famille des Rosacées.
Il se caractérise par un feuillage vert de type caduc et des fruits très parfumés qu’on récolte de mai à octobre selon les variétés.
Les fleurs sont de couleurs blanches ou roses, ensuite viennent les fruits de couleur rouge.
Les graines du fraisier se trouve à l’extérieur du fruit contrairement à la plupart des plantes.
Le fraisier possède des stolons. Ce sont de longues tiges qui s’enracinent et produisent ensuite de nouvelles fleurs, puis de nouveaux fruits.
On conseille de les supprimer car ils épuisent inutilement la plante et ralentissent la fructification.

Il existe 2 types de fraisiers :
 le fraisier remontant qui offre des fruits du printemps jusqu’au début de l’automne mais en petite quantité
 le fraisier non remontant qui produit des fruits en grande quantité pendant une période limitée allant de 25 à 45 jours.

Voici quelques variétés parmi les plus connues :
 « la Favette » : elle se récolte en mai
 « la Guariguette » en juin
 « la Mara des bois » de fin juin à septembre

Il ne tient qu’à vous d’alterner les deux types de fraisiers afin d’obtenir une bonne production.

Culture du fraisier en pot :

Vous pouvez cultiver le fraisier de différentes manières : soit en jardinière, soit en suspension ou dans un pot spécialement destiné à sa culture.
Très esthétique, le pot à fraises est du plus bel effet sur une terrasse ou un balcon. Il s’agit d’une jarre percée de plusieurs trous sur le côté qui permet aux surgeons de la plante de pousser.
Déposez au fond du pot percé une bonne couche de billes d’argile ou de gravier pour lui assurer un bon drainage. Ensuite, versez le terreau. Pour un meilleur résultat, mélangez de la terre de jardin pour moitié avec un bon terreau et un peu de sable pour l’autre moitié.
Quand vous arrivez au premier trou, vous faites passer le fraisier. Vous rajoutez du terreau, vous faites passer le 2e plant et ainsi de suite jusqu’à ce que vous arriviez au sommet du pot où vous installerez le ou les derniers plants.

Entretien du fraisier :

Le fraisier est facile d’entretien. Il aime les expositions ensoleillées surtout pour les variétés à gros fruits mais il se plaît également à la mi-ombre (fraises des bois).
Pour une culture en pot, choisissez des plants déjà bien formés et profitez dès le printemps des premiers fruits.
En pot, le fraisier a besoin d’une bonne quantité d’eau, arrosez le régulièrement et plus encore en été quand il fait très chaud. Choisissez de préférence le matin ou le soir pour l’abreuver. Vous éviterez ainsi les évaporations d’eau.
Il n’y a pas réellement de taille à effectuer. Il s’agit surtout de couper les stolons quand ils apparaissent.
Le fraisier ayant des racines creuses, il est tout à fait adapté à la culture en pot ou en jardinière. De plus, il est peu sujet aux maladies et facile d’entretien. Ne vous privez donc pas d’en avoir sur votre terrasse ou votre balcon et bonne dégustation.
Et vous aimez-vous les fraises et avez-vous envie d’en avoir sur votre terrasse ou votre balcon ?

A propos de Roxane Tilman

Je jardine depuis une dizaine d’années. J’ai lu beaucoup de livres et regardé beaucoup d’émissions à ce sujet. J’ai également appris auprès de personnes expertes en la matière de nombreuses astuces, conseils et techniques que je vais vous dévoiler !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*