La culture du myrtillier en pot - Plantes et Jardin de Ville

La culture du myrtillier en pot

Vous adorez les tartes ou les muffins à la myrtille et vous vous régalez de ses délicieuses gelées et confitures.
Vous trouvez les prix des myrtilles dans les magasins ou sur les marchés trop élevés.
Vous rêvez d’en avoir à disposition chez vous que ce soit sur votre terrasse ou votre balcon mais vous pensez que vous n’avez pas la place pour les cultiver.
Eh bien détrompez-vous, il est tout à fait possible de faire pousser des myrtilliers en pot, mais pour ce faire, il y a quelques petites règles à respecter.
Tout d’abord, procurez-vous de grands contenants pour installer vos myrtilliers.
Ensuite, trouvez leur une bonne exposition.
Les myrtilliers aiment le soleil.
Il existe des variétés autofertiles, mais pour être certain d’avoir des fruits, achetez deux variétés différentes.
Et placez les l’une près de l’autre pour favoriser la pollinisation.
Les variétés naines de type buissonnant sont tout à fait adaptées à la culture en pot.

Caractéristiques du myrtillier

Le myrtillier est un arbuste de la famille des Ericacées

Il en existe 2 espèces :
– Le myrtillier arbustif américain
– Le myrtillier européen, sauvage

Parmi les variétés cultivées, les plus connues sont « le bluecrop », « le bluetta » et « le darrow ».
Le feuillage du myrtillier est soit caduc (la variété américaine), soit persistant (la variété sauvage).
Il fleurit au mois de mai, ses fleurs blanches apparaissent sous forme de grappes.
Ensuite, viennent de petites baies bleues ou violacées (les fruits) à partir du mois de juin et ce jusqu’au mois de septembre, selon les variétés.
Les fruits se cueillent au fur et à mesure car tous ne murissent pas en même temps.
Ils doivent avoir une belle couleur bleu foncé pour être dégustés par les gourmands.

Culture du myrtillier en pot :

Pour cultiver le myrtillier en pot, vous avez besoin d’un contenant de belle dimension, 50 cm de diamètre.
Le myrtillier se développe plus en largeur qu’en hauteur.
Déposez au fond du pot percé une bonne couche de billes d’argile, de gravier ou de pots cassés pour lui assurer un bon drainage.
Ensuite, versez un mélange de tourbe, de terre de jardin (petite quantité) et de terre de bruyère.
Ajoutez- y du compost.
Humidifiez bien la motte de votre myrtillier avant de l’installer dans le pot.
Arrosez le terreau avec de l’eau non calcaire.
Ensuite, installez des copeaux pour le maintenir au frais en été et le protéger du froid en hiver.
Placez votre pot dans un endroit bien ensoleillé à l’abri des vents dominants.

Entretien du myrtillier :
Arrosez régulièrement votre myrtillier afin d’éviter que la terre ne sèche.
Et ceci est encore plus vrai pendant l’été.
La taille de votre myrtillier n’est pas indispensable les premières années.
Elle se limite à supprimer les branches mortes.
Et vous aimez-vous les myrtilles et avez-vous envie d’en avoir sur votre terrasse ou votre balcon ?

A propos de Roxane Tilman

Je jardine depuis une dizaine d’années. J’ai lu beaucoup de livres et regardé beaucoup d’émissions à ce sujet. J’ai également appris auprès de personnes expertes en la matière de nombreuses astuces, conseils et techniques que je vais vous dévoiler !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*