Entretien Aloe vera - Plantes et Jardin de Ville

Entretien Aloe vera

Aloe vera est connu depuis l’antiquité et utilisé notamment en cosmétique aujourd’hui. Il a aussi été utilisé en médecine, dans la cuisine et dans le textile dans l’antiquité. C’est une plante de culture facile qui se développe assez rapidement. Sa multiplication est aussi très simple.

Température :
Votre Aloe peut supporter des températures assez basses en hiver, de l’ordre de 5°C dès l’instant que la terre est bien sèche. Deux avantages à le laisser à des températures basses en hiver, d’une part, il se développera moins vite et d’autre part, il y a davantage de chance pour qu’il fleurisse.

Arrosage :
Comme toutes les cactacées, l’aloe ne s’arrose que quand la terre est sèche en période végétative c’est-à-dire du printemps à l’automne. Si votre logement n’est pas surchauffé, il peut rester sec de novembre à février.

Éclairage :
La plante doit être positionnée près d’une fenêtre. En été, vous pouvez la mettre dehors. Attention toutefois au soleil direct en milieu de journée qui risque de brûler les feuilles.

Multiplication :
L’aloe est une plante qui rejette beaucoup et qui de ce fait est très facile à multiplier. Il suffit de la dépoter, de séparer les rejets de la plante mère et de les rempoter à part après avoir pris soin de laisser sécher les racines quelques heures.

Parasites :
L’Aloe vera comme tous les aloès est particulièrement sensible aux poux des racines. Par contre, je ne rencontre pas trop de soucis avec les autres sortes de cochenilles.

Tenue :
Il s’agit d’une plante imposante qui demande à être régulièrement rempotée et divisée. Même si la plante a tendance à croître davantage dans un grand pot, celui-ci risque de s’imposer de manière à ne pas basculer du fait du poids de la plante. Avec l’âge et son développement, installez-la à un endroit où vous ne serez pas obligé de la déplacer souvent. En effet, elle va devenir lourde et il faudra y ajouter en plus le poids de la terre. Vous pouvez aussi l’installer dans un double pot. Le premier reçoit la terre et la plante. Le second, d’un diamètre supérieur au premier a pour objectif de caler la plante et de lui éviter de basculer avec son propre poids. Vous pouvez alors en profiter pour utiliser un pot de décoration qui fait aussi office de pot de calage.
L’ensemble de ces conseils est valable pour tous les aloès de grande taille.

Il existe un  et ses différentes utilisations auxquels vous pouvez vous reporter. Il semble que si l’Aloe vera consommé en petite quantité ne présente pas de danger particulier, ses propriétés médicinales restent encore à démontrer. Ce n’est pas non plus une plante dangereuse à manipuler, par conséquent, si vous en possédez une, il n’y a aucun danger pour les occupants de la maison.

A propos de Patricia Provost

Les cactus, c’est une passion familiale, mon père en possédait déjà. Avec l’âge, je m’y suis intéressée à mon tour. Après des débuts difficiles, des ouvrages m’ont aidé à mieux les cultiver. Cette expérience me permer aujourd'hui de vous conseiller pour le bien-être de vos cactus !

3 réponses à Entretien Aloe vera

  1. Merci Patricia pour tous ces renseignements, ça me donne envie de me lancer dans la culture d’aloe véra

  2. Merci, j’ai des Aloes vera chez moi et je ne savais pas trop comment les traiter, du coup, ils sont devenu un peu rouge et sec. Je vais suivre vos consignes.

    • Patricia Provost

      Bonjour Cloé,

      Merci pour votre commentaire. Si vos Aloes sont rouges, ils ont été probablement trop exposés au soleil. Si vous les mettez à l’ombre, ils devaient reverdir. A cette saison, n’ayez pas peur d’arroser, cependant, attendez que la terre sèche entièrement entre deux arrosages.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*