Graines et plantes à moindre coût - Plantes et Jardin de Ville

Graines et plantes à moindre coût

     Vous souhaitez fleurir votre domicile, oui, mais voilà, les plantes coûtent assez chères et bien souvent, il faut les changer dès l’achat. Il faut donc aussi acheter des pots, du terreau, des soucoupes. Le coût de l’opération devient important. Avez-vous envisagé d’autres solutions que l’achat de plantes et de tant de matériel ?

Le semi :

      Les graines sont déjà nettement moins onéreuses que les plantes. Autre avantage, un sachet de graines vous permettra d’obtenir 10, 20, 30 plantes, voire davantage encore. Certains semis sont à la portée de tout le monde, ils ne présentent aucune difficulté. La seule contrainte consiste à arroser régulièrement, à surveiller le développement des plantules afin de les repiquer au bon moment. Les semis faciles sont divers et variés (Géraniums, Coléus, Primevères, Œillets, Agaves, Aloès, Haworthias, etc).

Le bouturage :

      De la même manière, de nombreuses plantes se bouturent sans problème (Géraniums, Pothos, par exemple), parfois, elles produisent des rejets qui permettent de les multiplier encore plus facilement (Agaves, Aloès, Chlorophytum, etc.). Enfin, certaines plantes à bulbes se multiplient d’elle-même.

Les soucoupes :

      Avez-vous remarqué que les bouchons de bouteille de lait sont parfaitement adaptés aux pots de diamètre 5 cm ? Un autre avantage à ces bouchons, ils sont très solides. Ils résistent au chaud, au soleil et au froid. Ils perdent leur couleur, ils se déforment, mais ils ne cassent pas. Et les couvercles de pots de moutarde ou de pots de Nutella ? Ils sont parfaits pour les pots de diamètre 8 cm. Quant aux couvercles de boîtes de lait de bébé ou de boîtes de céréales pour bébés, ils sont également très bien pour les pots plus grands. Voilà une bonne manière de concilier économie et écologie. Et je pense que cette liste est loin d’être exhaustive.

Plant between plastic stoppers

Les bacs à semis :

      Si vous achetez parfois des plats tout préparés en barquette plastique, vous pouvez faire quelques trous dans le fond et l’utiliser comme bac à semis. Il ne vous restera plus qu’à trouver un morceau de plastique pour le couvrir et un récipient légèrement plus grand qui vous servira de soucoupe.
Vous pouvez utiliser ces mêmes barquettes pour entreposer vos petits pots quand vous repiquez vos semis. Dans ce cas, il ne faut bien sûr pas percer la barquette.
Les caisses en polystyrène abandonnées par les poissonniers à la fin des marchés sont également de très bons bacs à semis. Il suffit de boucher les trous avec des morceaux de papier.

Fishermen covering with ice fresh sardines

Les échanges :

      Il existe des bourses aux plantes qui vous permettent de donner des variétés que vous possédez en grand nombre et de vous procurez gratuitement des plantes que vous n’avez pas encore.
Il se peut que vos collègues, voisins ou amis possèdent des plantes dont ils se feront un plaisir de vous donner des boutures si vous leur demandez.

Récupérer ses propres graines :

      Votre plante vient de fleurir, vous pouvez laisser les graines se ressemer ou les récupérer. Il faut alors les mettre à sécher sur une feuille de papier avant de les enfermer dans un sachet. Ensuite, soit vous les semez, soit vous les échangez.

     Vous constatez qu’il existe de multiples façons de limiter les coûts quand on souhaite verdir son domicile. Graines et plantes peuvent devenir abordables.

Cet article vous donne quelques pistes, mais il n’est certainement pas exhaustif, alors n’hésitez pas à l’enrichir de vos bonnes idées et à nous les faire partager.

A propos de Patricia Provost

Les cactus, c’est une passion familiale, mon père en possédait déjà. Avec l’âge, je m’y suis intéressée à mon tour. Après des débuts difficiles, des ouvrages m’ont aidé à mieux les cultiver. Cette expérience me permer aujourd'hui de vous conseiller pour le bien-être de vos cactus !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*