L'Aronia en pot

Comment cultiver l’Aronia en pot ?

Je voudrais vous présenter aujourd’hui un arbuste assez peu connu, il s’agit de l’Aronia en pot. Je m’en suis procurée un à Saint Priest lors d’une fête des plantes il y a environ un an et demi. Il en existe deux variétés, pour ma part, je possède pour le moment celui à fruits noirs. Je ne connaissais pas cette plante avant de l’acheter, je n’en avais même jamais entendu parler. Je me suis arrêtée devant par curiosité, puis j’ai discuté avec le vendeur qui m’a convaincu des bienfaits de cette plante. Je me suis donc laissée tenter, d’autant que son prix n’était pas excessif par rapport à la taille de la plante.

Sa disponibilité :

Ce n’est pas un arbuste très répandu. On le rencontre parfois lors des fêtes des plantes, mais pour le moment, je n’en n’ai pas vu dans les jardineries, ni chez les grands producteurs.

La culture de l’Aronia en pot :

L’Aronia en pot produit de petits fruits noirs ou rouges selon les variétés que l’on peut consommer seuls, en confiture ou dans des gâteaux. Il reste en extérieur toute l’année. Le vendeur m’a conseillé de le placer dans un endroit ombragé ce que j’ai fait et il se porte très bien. Vous verrez pourtant, si vous consultez d’autres sites de plantes qu’il est conseillé de l’installer au soleil pour favoriser la maturité des fruits. J’ai constaté que même à l’ombre, les fruits ont muri. Vous pouvez le cultiver en pot ou en pleine terre. Il ne craint ni le froid, ni la neige, ni la chaleur. Je n’ai pas remarqué pour le moment de difficultés particulières de culture. Il ne souffre pas non plus de pluies abondantes ou de périodes de sécheresse. Il s’agit d’un arbuste, il faut donc prévoir un pot suffisamment grand. Concernant le terreau, il se développe dans du terreau universel.

 

Les fruits :

Il fleurit très tôt au printemps, mais les fruits ne sont mûrs qu’à la fin de l’été. Il paraît qu’ils sont antioxydants, riches en vitamine C et ils le seraient encore davantage que le Goji. C’est une plante qui fructifie facilement. Son goût peut surprendre, mais on s’y habitue et quand on sait qu’il est bon, voire excellent pour la santé, on s’y habitue d’autant mieux.

 

Nous avons donc vu aujourd’hui un arbuste facile à cultiver, même s’il est encore difficile à trouver sur le marché. Par conséquent, c’est une plante que je ne peux que vous conseiller si un jour vous en trouvez une.

En attendant, retrouvez-nous au quotidien sur notre page Facebook où nous vous présenterons d’autres plantes et leurs qualités via des partages d’articles.

A propos de Patricia Provost

Les cactus, c’est une passion familiale, mon père en possédait déjà. Avec l’âge, je m’y suis intéressée à mon tour. Après des débuts difficiles, des ouvrages m’ont aidé à mieux les cultiver. Cette expérience me permer aujourd'hui de vous conseiller pour le bien-être de vos cactus !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*