L'entretien d'un Chlorophytum

L’entretien d’un Chlorophytum?

Vous vous plaignez de ne pas avoir la main verte. A chaque fois qu’on vous offre une plante, elle dépérit rapidement. Ce n’est vraiment pas fait pour vous. Pourtant, vous aimez les plantes, vous voudriez enfin en avoir une à vous que vous pouvez admirer et choyer. L’entretien d’un Chlorophytum est facile. Il en existe deux variétés : l’une à feuilles bicolores et l’autre à feuilles unies vertes. La plus courante et aussi la plus jolie à mon sens est celle à feuilles bicolores. Outre la couleur, ses feuilles sont aussi plus souples et plus fines. Mais comment l’entretenir ?

 

L’entretien d’un Chlorophytum :

Il ne demande que de la lumière, un arrosage par semaine en moyenne et du terreau. Si vous oubliez l’arrosage hebdomadaire, que va-t-il se passer ? Quelques feuilles vont sécher, mais au premier arrosage, la plante retrouvera rapidement toute sa vigueur.

Si elle craint le gel, elle ne craint pas les températures basses, par conséquent, vous pouvez la mettre dehors de la fin de la période de gelée jusqu’aux gelées suivantes. Vous pouvez aussi lui faire passer l’hiver dans un garage non chauffé ou dans un sous-sol. Il faudra dans ce cas l’arroser moins fréquemment, mais dans le principe, tant qu’il ne gèle pas, elle ne risque rien. Au printemps, elle ne sera pas très belle, mais étant donné que l’entretien d’un Chlorophytum est facile, un rempotage, un bon arrosage et de l’air règleront ce problème en quelques jours.

 

Sa multiplication :

Là encore, vous n’avez presque rien à faire, elle développe des petits d’elle-même le long de grandes tiges qui partent du centre de la plante. Quand de petites racines apparaissent, retirer doucement la plantule de son support et mettez-la dans l’eau. De belles racines vont alors se développer, puis vous pourrez la replanter dans du terreau.

Si vous patientez avant de détacher la plantule, elle va d’elle-même développer des racines suffisantes pour être replanté directement. D’ailleurs, si vous placez votre plante sur le sol en été, vous aurez très certainement la surprise à l’automne de découvrir de nombreuses petites plantules qui se sont installées d’elle-même dans le sol.

 

Sa floraison :

Ces plantules se développent après l’apparition de petites fleurs blanches. Chaque fleur est une future petite plante.

 

Où vous procurer Chlorophytum ?

A partir du printemps, on en trouve partout où il y a des plantes à vendre. Il est même fort probable que vous connaissiez des gens qui en possèdent. Alors, avant de faire le tour des grandes surfaces, demandez à votre entourage (voisins, amis, collègues, famille, etc). Il est fort probable que quelqu’un vous donne une bouture. Pour ma part, c’est une cousine qui m’a donné une bouture il y a une vingtaine d’années pour ce qui est de la version bicolore. Pour ce qui est de celle à feuilles vertes, j’ai pris un jour une bouture dans un lieu où nous allions pratiquer une activité de loisir. Vous pouvez aussi demander à des professionnels dans des jardins publics, il n’est pas rare qu’ils donnent des boutures de plantes quand ils ont celles-ci en abondance. Bref, je pense que si à partir du printemps vous cherchez sérieusement, vous allez rapidement trouver votre bonheur et ce sera la bonne période pour la mettre au grand air. Mais auparavant, n’oubliez pas de la garder quelques semaines dans de l’eau à l’intérieur de votre domicile.

 

Dites-nous où vous avez trouvé votre Chlorophytum et en attendant, rejoignez-nous chaque jour sur notre page Facebook.

A propos de Patricia Provost

Les cactus, c’est une passion familiale, mon père en possédait déjà. Avec l’âge, je m’y suis intéressée à mon tour. Après des débuts difficiles, des ouvrages m’ont aidé à mieux les cultiver. Cette expérience me permer aujourd'hui de vous conseiller pour le bien-être de vos cactus !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*