Les particularités du Camérisier aussi appelé Baie de mai

Les particularités du Camérisier

Quelles sont les particularités du Camérisier ? Il s’agit d’un arbuste qui produit des petites baies comestibles en mai. Il fait partie de la famille du chèvrefeuille. Vous pouvez aussi le trouver sous le nom de Baie de mai. Il atteint environ un mètre cinquante de haut pour un mètre de large.

Les particularités de culture du Camérisier ?

Parmi les particularités de culture du Camérisier, on a la facilité et le fait qu’elle ne craint pas le gel et pour cause, elle est originaire de Sibérie. Elle supporte des températures allant jusqu’à moins quarante degrés Celsius. Elle se cultive au soleil ou en mi ombre. Elle a besoin d’un apport important en eau, mais cette eau ne doit pas stagner. Elle aime bien les sols neutres ou acides. Elle craint la sécheresse et le calcaire. Elle supporte la culture en pot, donc si votre sol est calcaire, il est préférable de ne pas la mettre en pleine terre. Elle se plante en automne ou au printemps. Il faut enlever les branches mortes après la récolte. Elle craint les pucerons.

                        Jeune Camérisier

Les fruits du Camérisier :

C’est un arbuste qui fleurit dès le mois de mars. Ses fruits sont de couleur bleuté et de forme cylindrique. On les récolte au mois de mai. Les particularités des fruits du Camérisier, c’est leur richesse en vitamines ce qui est appréciable à une époque de l’année où il y a encore peu de fruits et légumes frais. Ils ont des propriétés anti oxydantes importantes ce qui permet de prévenir certaines maladies comme le diabète, le cancer et des maladies cardio-vasculaires. Ils contiennent également une grande quantité de minéraux. Les japonais l’appellent le fruit de la longévité et de la vision.  Ils ont un goût acidulé légèrement sucré, ressemblant un peu à la myrtille ou à la mûre. Pour favoriser la pollinisation et donc la production de fruits, vous pouvez planter deux arbres assez proches l’un de l’autre. Cependant, un seul arbuste donne quand même des fruits.

Sa multiplication :

Il se multiplie par semi et par bouturage. Il faut alors prélever une extrémité de tige de 20cm environ en été et la planter dans un mélange de terreau et de sable en maintenant le substrat humide.

 

En espérant vous avoir fait découvrir encore une nouvelle plante peu exigeante, peu encombrante et dont les fruits sont excellents à la fois au goût et pour la santé.

Pour vous en procurer, ce sera probablement plus compliqué. On en trouve lors des fêtes des plantes et également chez les pépiniéristes.

En attendant notre prochain article, retrouvons-nous chaque jour sur notre page Facebook.

A propos de Patricia Provost

Les cactus, c’est une passion familiale, mon père en possédait déjà. Avec l’âge, je m’y suis intéressée à mon tour. Après des débuts difficiles, des ouvrages m’ont aidé à mieux les cultiver. Cette expérience me permer aujourd'hui de vous conseiller pour le bien-être de vos cactus !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*