Les plantes dépolluantes

Les plantes dépolluantes

L’air à l’intérieur de votre maison est beaucoup plus pollué que l’air extérieur et ce pour diverses raisons.

La multiplicité d’appareils électriques que vous possédez dégagent des ondes nocives.

Sans parler des émanations toxiques des vernis, peintures murales et autres détergents.

Mais il y a des solutions.
Pour assainir l’air de votre maison, utilisez des plantes dépolluantes.
En effet, trois plantes ou plus dans une pièce réduisent le taux de COV (composés organiques volatils) de 50 à 70%.
Leurs feuillages absorbent les substances nocives présentes dans l’air et les transforment en matière organique grâce à leur système racinaire.

 

Comment procéder ?

Placez des plantes dépolluantes à côté de votre bureau, pc, télévision et autres appareils ménagers et répartissez les dans toute la maison.

Quelles plantes dépolluantes choisir ?

Le choix est vaste. Je vous propose une sélection parmi les nombreuses plantes possibles.

Anthurium ou langue de feu
Cette plante offre de magnifiques fleurs tout au long de l’année et se développe en largeur.
Une fois installée, vaporisez les feuilles avec de l’eau non calcaire.
Mais ne mouillez pas les fleurs.
La cuisine lui convient parfaitement car elle élimine de nombreuses substances chimiques comme l’ammoniaque.

Chlorophytum ou plante araignée
Très utile dans la maison et facile d’entretien.
Elle se multiplie rapidement grâce aux rejets munis de racines présents le long des stolons.
Son port retombant permet de la poser au-dessus d’un meuble ou en suspension dans un pot.
Elle aime les situations ensoleillées mais supporte l’ombre également.
Elle absorbe la fumée de cigarettes et participe à l’élimination de l’excès de monoxyde de carbone

Dracanea ou dracéna
Très esthétique de par sa silhouette élancée et facile d’entretien
Il se reproduit aisément en coupant des tronçons.
Il aime la chaleur en été comme en hiver mais ne supporte pas le soleil direct.
Vaporisez régulièrement son feuillage.
Il est efficace pour absorber le benzène

Ficus benjamina ou figuier pleureur
Plante au feuillage dense et touffu.
Il se développe rapidement et peut atteindre une taille de 3 mètres.
Il aime la lumière vive mais pas le soleil direct et déteste les courants d’air.
Il agit sur les vernis, les désodorisants et la fumée de cigarettes

Nephrolepis exaltata ou fougère d’intérieur
Très résistante et peu exigeante, cette plante trouvera sa place dans vos intérieurs et en particulier dans les pièces situées au nord ou à l’est.
Elle ne supporte pas le soleil direct et a besoin de terreau acide.
Vaporisez régulièrement son feuillage avec de l’eau non calcaire.
Installez-là au dessus d’un meuble ou en suspension dans un pot.
Elle élimine la plupart des produits utilisés à l’entretien des maisons grâce à son grand pouvoir d’absorption et de rejet.

Peperomia
Avec son port retombant en cascade, cette plante ne dépasse pas 30 cm de haut.
Elle est parfaite sur les petits meubles ou en suspension.
Elle élimine le surplus d’ondes émises par les appareils électriques.
Pensez à en disposer près de votre ordinateur ou à proximité de votre télévision.
Et veillez à vaporiser régulièrement son feuillage

Spathiphyllum
Très belle floraison blanche toute l’année, ce qui en fait une plante très intéressante et très recherchée.
Comme elle ne cesse de produire des fleurs, il est utile de lui fournir de l’engrais même en hiver.
Cette plante adore l’eau.
Veillez à l’arroser copieusement surtout en été.
Elle aime avoir une bonne luminosité mais pas de soleil direct.
Elle élimine une grande quantité de produits toxiques tels que le plastique, la peinture et les vernis présents sur et dans vos mobiliers.
Grâce à son port tout en largeur, elle est du plus bel effet sur une table.

Derniers petits conseils

Évitez de surcharger votre chambre à coucher de plantes.
Le rejet de gaz carbonique en excès peut nuire à la qualité de votre sommeil.
Aérer régulièrement vos intérieurs même en hiver tout en protégeant vos plantes des courants d’air.

Autres plante dépolluantes
Aréca, clivia, croton, diffenbachia, lierre, philodendron, sansevieria…

Et vous, quelles plantes dépolluantes utilisez-vous pour assainir l’air de votre maison ?

A propos de Roxane Tilman

Je jardine depuis une dizaine d’années. J’ai lu beaucoup de livres et regardé beaucoup d’émissions à ce sujet. J’ai également appris auprès de personnes expertes en la matière de nombreuses astuces, conseils et techniques que je vais vous dévoiler !

4 réponses à Les plantes dépolluantes

  1. Bonjour. Merci pour ces précieux conseils que je m’empresse de partager ! J’utilise des plantes chez moi depuis toujours, essentiellement dans les pièces à vivre. Et j’invite régulièrement les entrepreneurs ou les salariés à disposer des plantes sur leurs bureaux ! Je ne connaissais pas leurs vertus particulières, c’est intéressant. J’ai plusieurs des plantes que vous citez : Anthurium, Chlorophytum, Ficus, Spatiphyllum. J’en ai d’autres, mais je ne sais pas si elles font partie des dépolluantes. Notamment un superbe Pothos.

    • Roxane Tilman

      Bonjour Marie-Ange

      C’est moi qui vous remercie de prendre le temps de lire nos articles.
      Pour répondre à votre question, le Pothos (magnifique plante comme vous le mentionnez) est aussi une plante dépolluante. Elle est entre autre efficace contre le benzine et le monoxyde de carbone. Si vous souhaitez en savoir plus à propos de vos autres plantes, n’hésitez pas à me donner leur nom et je vous dirai si elles entrent dans la catégorie ou pas.

  2. Patricia

    Bonjour Roxane,

    Merci pour cet article, je m’aperçois que je suis parfaitement équipée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*