Les plantes grasses en juin - Plantes et Jardin de Ville

Les plantes grasses en juin

     Nous avançons progressivement vers l’été et les plantes grasses en juin ont besoin de plus en plus de soins. Quelles sont donc les actions à mener ce mois-ci ?

Soins :

      S’il ne pleut pas, hum, c’est mal parti, vous pouvez commencer à sortir vos plantes étant donné qu’il n’y a plus de risque de gelée. Dès l’instant que les plantes sont dehors, le risque d’une invasion de cochenilles devient moins important, cependant, il faut rester vigilant. En effet, je pense que la lutte biologique joue en partie son rôle. A l’inverse, le risque avec les araignées rouges est à son maximum. Hormis du préventif, on ne peut pas faire grand-chose contre ces dernières. Bonne nouvelle toutefois, elles endommagent les plantes, mais ne mettent pas en jeu leur survie.
En fonction des températures et de l’humidité, vous arroserez une ou plusieurs fois dans le mois. Désormais, et pendant toute la période estivale, il ne faut pas faire semblant d’arroser, il faut détremper la terre. Vous pouvez arroser avec de l’engrais une fois dans le mois afin de favoriser les floraisons de l’année prochaine. Non, non, ce n’est pas une erreur, quand vous arrosez vos cactus avec de l’engrais, vous en aurez les bénéfices au niveau de la croissance de la plante l’année de l’arrosage, mais vous n’obtiendrez aucun bénéfice sur la floraison de l’année en cours, il y a chez les cactus un décalage d’un an.
Vous pouvez rempoter, c’est le meilleur moment. Attendez toutefois la fin des floraisons.

Rempotage

Rempotage

La floraison :

      C’est la pleine période des floraisons. Les Rebutias viennent d’ouvrir le bal, les Kalanchoés enchainent, les Mammillarias se préparent. A vos appareils photos et surtout profitez-en pleinement. Les floraisons sont éphémères. Certaines de vos plantes sont auto-fertiles, vous aurez donc le plaisir de récolter des graines que vous pourrez planter l’année prochaine.

Rebutia

Rebutia

La multiplication :

      C’est aussi le moment de vous amuser. Vous pouvez profiter des rempotages pour effectuer quelques boutures ou pour prélever des rejets.
C’est aussi le bon moment pour les semis. Nous avons assez de luminosité et les températures sont en constante croissance ou censé l’être. Quoiqu’il en soit, c’est la saison, donc vous pouvez semer. Si les températures sont insuffisantes, les graines germeront dans quelques jours ou dans quelques semaines. On a là encore une spécificité des cactus avec des graines qui peuvent germer un an après le semi. Alors ne vous inquiétez pas si le bac à semis reste désespérément vide pendant plusieurs jours.

Semi en sac

Semi en sac

     En ce mois de juin, nous sommes au maximum de l’activité avec les cactus, mais rassurez-vous dès le mois prochain, la quantité de travail va se réduire. Dans ce domaine, c’est comme pour les floraisons, la durée de travail est éphémère.
N’oubliez pas, prenez de belles photos et n’hésitez pas à les partager.

A propos de Patricia Provost

Les cactus, c’est une passion familiale, mon père en possédait déjà. Avec l’âge, je m’y suis intéressée à mon tour. Après des débuts difficiles, des ouvrages m’ont aidé à mieux les cultiver. Cette expérience me permer aujourd'hui de vous conseiller pour le bien-être de vos cactus !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*