Plante grasse en août - Plantes et Jardin de Ville

Plante grasse en août

Ce mois-ci vos plantes grasses sont encore en extérieur et grâce à la chaleur, vous les voyez se développer, elles grandissent ou grossissent à vue d’œil depuis le début juillet.

Quels travaux devez-vous réaliser ? Que vous réservent votre plante grasse en août comme surprise ?

L’entretien :

L’entretien est le même qu’en juillet, les plantes sont dehors, vous les arrosez une fois avec de l’engrais, vous les arrosez au moins une autre fois correctement (un trempage ne leur fera pas de mal surtout s’il fait chaud et sec). Le trempage peut être l’occasion de regrouper les plantes identiques, ainsi si vous avez plusieurs lieux de stockage pour l’hiver, vous pourrez mettre une plante à chaque endroit. Ainsi, si un espace ne convient pas à l’espèce (trop sombre, trop humide, trop froid ou trop chaud), vous multiplierez vos chances de conservation de l’espèce et de floraison. Vous pouvez encore rempoter si vous n’avez pas terminé ou si vous avez acquis de nouvelles plantes récemment.

DSC_0529
Vous pouvez commencer à préparer l’espace qui les accueillera à l’automne, c’est-à-dire dès les premiers jours de septembre pour certaines régions.

Les floraisons :

Il se peut que quelques plantes fleurissent encore, mais pour la plupart des variétés, ce n’est plus la saison. La majorité des floraisons a lieu entre mai et juillet et ensuite en hiver.

La multiplication :

C’est la bonne période pour récolter les graines, n’oubliez pas de marquer le nom de la plante mère. Pour les semis, il est désormais trop tard, sauf si vous avez une installation vous permettant d’apporter un complément de lumière et de chaleur à partir de l’automne. Certaines personnes font des semis toute l’année. J’ai tenté des semis en septembre il y a quelques années avec des plantes qui soit disant germent mieux à cette saison. Le résultat n’a pas été concluant. Le taux de germination a été nettement moins bon qu’au printemps alors que les températures étaient encore favorables.

DSC00031
Par contre, vous pouvez encore prélever des rejets ou réaliser des boutures, mais là encore, si les plantes sont petites, il n’est pas gagné qu’elles passent l’hiver. Si les plantules ou boutures n’ont pas de racines, ces dernières vont se développer, mais ce sera beaucoup plus long qu’au printemps. Dans ce cas, je vous conseille de les laisser dans le sable tout l’hiver, il sera toujours temps de les rempoter à partir de mars ou avril.

La fin de la belle saison approche et avec elle la fin de la croissance pour cette année. Dès le mois prochain, il faudra commencer à les préparer au long hiver qui les attend.
Vous pouvez d’ores et déjà consulter l’article de septembre écrit en 2015 et en ligne sur notre site.

A propos de Patricia Provost

Les cactus, c’est une passion familiale, mon père en possédait déjà. Avec l’âge, je m’y suis intéressée à mon tour. Après des débuts difficiles, des ouvrages m’ont aidé à mieux les cultiver. Cette expérience me permer aujourd'hui de vous conseiller pour le bien-être de vos cactus !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*