Planter et entretenir l'échinacée

Planter et entretenir l’échinacée

Échinacées, reines de l’été ?
Il ne pourrait en être plus vrai.
Et on pourrait même ajouter reines de l’automne car elles fleurissent tard dans la saison.
En plus de se présenter sous une grande variété de coloris et de formes, elles demandent peu d’entretien une fois plantées.
Et elles attirent de nombreux insectes butineurs.
Alors pourquoi s’en priver !

Caractéristiques

L’échinacée fait partie de la famille des Astéracées qui comptent environ 20000 espèces.
Parmi elles, on retrouve des plantes ornementales (gazania), des plantes médicinales (échinacée et bardane) et des légumes (frisée, endive).
Mais revenons à notre échinacée.
C’est une vivace originaire d’Amérique du Nord.
Les Indiens en ont toujours fait bon usage.
Ils utilisaient le rhizome dans la fabrication de remèdes médicinaux.
On la confond parfois avec la marguerite.
Le centre de la fleur est recouvert de petites pointes.
Certaines variétés peuvent atteindre 120 cm.
Mais en moyenne, il est plutôt question de 60 à 80 cm.
Parmi les plus connues, il y a l’echinacea angustifolia, purpurea et pallida.
On la retrouve dans les coloris suivants : blanc, jaune, orange, rose et rouge.
Elle aime les situations ensoleillées et les sols bien drainés.
Les situations légèrement ombragées lui conviennent aussi.
Par contre, elle déteste les sols trop humides.
Elle résiste bien au vent et n’a pas besoin d’être tuteurée.
L’échinacée n’a pas d’ennemis en particulier, si ce n’est les escargots et les limaces.
Faites donc attention à leur présence par temps de pluie.

échinacée 2

Ses vertus médicinales

Elle est largement présente en phytothérapie.
On utilise à la fois ses racines et ses parties aériennes (tige et fleurs).

Elle est bénéfique pour :

  • renforcer le système immunitaire
  • soigner les problèmes urinaires
  • traiter les infections des voies respiratoires.
  • calmer les maux de gorge et les rhumes

Comment planter l’échinacée ?

Il est recommandé de la planter au printemps (avril à juin) ou en automne (septembre à octobre) dans un endroit bien ensoleillé.
Vous trouvez des godets d’échinacées en jardinerie ou dans les pépinières.
Plantez 5 pieds pour un mètre carré.
Elle craint l’humidité, alors arrosez mais sans excès.
Elle n’est pas adepte du paillis non plus, vous vous en passerez.

Comment entretenir l’échinacée ?

Elle est très facile d’entretien et demande peu de soins.
C’est une plante qui aime pousser à la dure.

En ce qui concerne la floraison, vous avez deux solutions :

  • Soit vous supprimez les fleurs fanées pour stimuler l’apparition de nouvelles fleurs.
  • Soit vous laissez les fleurs sécher sur pied pour bénéficier d’une présence végétale pendant l’hiver car les cônes sont très décoratifs.

Si vous souhaitez avoir de belles fleurs pendant de nombreuses années, il est important de diviser les touffes après 5 ans.
Vous effectuerez cette tâche au printemps ou en début d’automne.
Vous déterrez la souche, puis vous la divisez en plusieurs parties que vous replantez à d’autres endroits.
Quand vous la taillez, faite le sur 1/3 de la hauteur des tiges

Comment reproduire l’échinacée ?

Comme vu plus haut, par division de la touffe.

Ou par semis : vous récupérez les graines lorsque le centre de la fleur est brun.
Ensuite, vous conservez les graines dans un endroit frais.

Et vous, aimez-vous les échinacées et en avez-vous dans votre jardin ?

A propos de Roxane Tilman

Je jardine depuis une dizaine d’années. J’ai lu beaucoup de livres et regardé beaucoup d’émissions à ce sujet. J’ai également appris auprès de personnes expertes en la matière de nombreuses astuces, conseils et techniques que je vais vous dévoiler !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*