Quand semer ?

Quand semer les cactus ?

La chaleur est arrivée, la lumière naturelle dépasse largement les 14H, il est temps de commencer les semis de cactus. Je vais vous parler aujourd’hui des semis de cactus en sac.

Le pot :

Il faut le prévoir assez large à la base pour une bonne stabilité, mais également large en haut pour y placer un maximum de graines. Le pot a été désinfecté avant usage.

DSC_0564

La terre :

Mettez un lit de billes d’argile au fond du pot. Recouvrez-le d’un mélange de terreau à cactées, de sable et de pouzzolane réparti par tiers que vous aurez au préalablement désinfecté et fait sécher. Recouvrez ensuite cet ensemble d’une couche de terreau tamisé. Arrosez le pot avec un mélange de fongicide et d’engrais.

DSC_0566

Le semis :

Commencez par installer dans le pot une étiquette avec le nom des graines que vous allez semer. Déposez vos graines délicatement sur le mélange décrit ci-dessus. Répartissez-les de manière à ce qu’elles aient de la place pour se développer. Recouvrez l’ensemble de grains de quartz, puis tassez légèrement avec le doigt de manière à ce que les graines se mettent bien en contact avec la terre. Placez le tout dans un sac hermétique (sac congélateur par exemple) à la lumière sans soleil direct, au chaud et patientez.

DSC_0576

La levée :

La germination des graines est plus ou moins rapide. Elle dépend de la variété de la plante, mais aussi de la chaleur et de l’humidité. Certaines graines germeront en moins d’une semaine, tandis que d’autres ne germeront pas. C’est pour cette raison que je ne jette jamais le terreau utilisé pour les semis, mais je le réutilise pour rempoter des plantes adultes, et assez régulièrement, j’ai le bonheur de voir des plantules se développer dans les pots de mes grosses plantes. Il s’agit de graines qui n’avaient pas germé dans le pot à semis.

La sortie du sac :

Tant que le pot et le quartz vous semble propres, il n’y a pas d’urgence à sortir le pot. En effet, plus les plantules seront grosses et plus elles auront de chances de survivre lors de leur sortie du sac. Il faut cependant surveiller régulièrement à travers le sac l’éventuelle apparition d’algue ou pire de champignons (filaments blancs) qui détruisent les plantules en peu de temps.

Le rempotage :

Là encore, il n’y a aucune urgence. Tant que les plantes ont de la place dans le pot à semis, elles peuvent y rester. Plus elles seront grosses, et plus la reprise lors du rempotage sera facile.

Vous savez désormais quand semer, mais aussi que ce n’est pas si difficile à réaliser et il ne demande pas une grande quantité de matériel technique, par conséquent, si vous hésitiez encore, c’est le moment de vous jeter à l’eau et de nous faire partager vos expériences. Et n’oubliez jamais que souvent les débutants ont de plus belles surprises que les personnes plus expérimentées.

A propos de Patricia Provost

Les cactus, c’est une passion familiale, mon père en possédait déjà. Avec l’âge, je m’y suis intéressée à mon tour. Après des débuts difficiles, des ouvrages m’ont aidé à mieux les cultiver. Cette expérience me permer aujourd'hui de vous conseiller pour le bien-être de vos cactus !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*