Que faire en mars pour vos plantes aromatiques ?

Que faire en mars pour vos plantes aromatiques ?

Il n’est pas toujours évident de penser chaque mois quelles sont les tâches à effectuer pour ses plantes aromatiques.

Je commence cette série par le mois de mars. Elle devrait compter 12 épisodes … comme les 12 mois de l’année.

Les tâches vont se regrouper en quatre grands chapitres : les semis, les repiquages, l’entretien, les récoltes.

Semis

Les semis de plantes aromatiques en mars

En mars, c’est le moment de commencer les semis. Je vous propose deux listes, la première, des plantes aromatiques assez classique, la deuxième des plantes moins connues.

Semis de plantes aromatiques classiques

basilic : à semer dans des godets en intérieur, au chaud et les exposer à la lumière

– cerfeuil : à semer à l’abri du gel, plutôt en intérieur. Éclaircir les semis dès que les plantes ont 4 feuilles.

– ciboulette : c’est une plante facile à semer. Elle est plutôt à semer en fin de mois. Une fois que les fleurs apparaissent, si vous les secouez, des graines vont tomber et donner naissance à de nouveaux plants.

– persil : vous pouvez le planter directement en pleine terre ou dans un pot à l’extérieur. La terre doit être légère. Bien arroser jusqu’à la levée

– oseille : sous abri ou en pleine terre (plutôt en fin de mois)

 

Semis de plantes aromatiques moins connues

bourrache : pas de consigne particulière. C’est une plante qui se ressème assez facilement par elle-même après, il faudra veiller à ce qu’elle n’envahisse pas trop.

– consoude : dès la levée, sélectionner les plants les plus vivaces et supprimer les autres.

– périlla : semis sous abri à partir de mars. Penser à faire des semis en décaler pour profiter plus longuement de récoltes.

 

 

Les repiquages du mois de mars de vos plantes aromatiques

Il y en aura sûrement une fois que l’on aura fait le tour d’une année complète.

Comme on commence la série, je prend la position d’une personne qui se lance pour la première fois dans la gestion de ses plantes aromatiques.

 

L’entretien

Rien à dire à ce sujet pour ce premier mois

 

 

Les récoltes

Il n’y a rien à récolter pour l’instant.

 

 

L’entretien des outils

C’est le moment où les plantes ne demandent pas trop de temps.

Faire un point sur les outils :

– est-ce qu’il n’en manque pas ?

– prendre le temps de les nettoyer

– si on possède une serre, penser à bien nettoyer les vitres pour que le soleil ne rencontre pas d’obstacle pour apporter le maximum de lumière aux plantes.

 

Et vous qu’avez vous prévu de faire pour vos plantes aromatiques pour le mois de mars ?

A propos de Alain Ruellan

A force de planter, de bichonner, d’expérimenter, je suis sûr que je pourrai vous aider à mon tour à vous transmettre ma fascination des informations sur les plantes aromatiques, leurs propriétés nutritives et médicales et la meilleure façon de les planter et de les entretenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*