Plantes d'intérieur Archives - Page 3 sur 5 - Plantes et Jardin de Ville

Archives : Plantes d’intérieur

Je déménage ma collection

septembre 29, 2015 Soigner ses plantes d’intérieur 0
Je déménage ma collection

     Voici le casse-tête de nombreux collectionneurs. Combien de fois ai-je entendu des amis collectionneurs inquiets à l’idée de déménager leurs cactus. Je viens d’être confrontée à ce problème et à toutes les questions qui s’y rattachent. Comme eux, je me suis demandée comment certaines de mes plantes allaient survivre à ce long voyage. Comment j’allais transporter les plus volumineuses et les plus fragiles. Aujourd’hui, elles sont arrivées dans leur nouvel espace de vie et je vais vous expliquer en quelques mots comment s’est déroulée cette opération.

Le transport :

      La question principale est la suivante : comment je déménage autant de pots en un minimum de voyages et avec le minimum de casse? Pour éviter la casse, mieux vaut les déménager soi-même que de les confier à un déménageur, car s’il fait attention lors du chargement, on ne connaît pas sa façon de conduire or, il est préférable d’éviter les trous et de ne pas prendre les virages trop sèchement afin de ne pas trop chahuter les plantes surtout les plus petites dont l’enracinement est parfois limité. Vous connaissez le proverbe «on n’est jamais si bien servi que par soi-même». Dans notre situation, il s’applique complètement. Nous avons par conséquent loué un petit camion qui nous a permis de transporter non seulement les plantes, mais aussi des objets auxquels on tenait particulièrement. Pour ma part, je me suis procurée des caisses de taille identique sur les marchés pendant plusieurs mois afin de pouvoir les empiler. Il faut essayer de trouver des caisses profondes et solides et ce n’est pas si simple. Des caisses peu profondes conviennent aux petites plantes, mais il faut absolument qu’elles soient résistantes, il n’est pas question que la caisse vous reste entre les mains une fois chargée.
Une fois les bonnes caisses réunies, d’autres difficultés apparaissent.

DSC_0665

Lire la suite

Comment bien planter des bruyères ?

septembre 16, 2015 Balcons et terrasses, La plante du mois 0
Comment bien planter des bruyères ?

Les bruyères font partie de la famille des Éricacées.
Il en existe une grande variété.
En les choisissant bien, vous pouvez avoir des fleurs du printemps à l’hiver.
Ce qui en fait un atout certain au jardin.
Les bruyères les plus connues, sont les Calluna (plantation au printemps et floraison en été et en automne) et les Erica (plantation fin d’été ou début d’automne et floraison en automne et en hiver).
Les bruyères sont recommandées pour les rocailles, les bordures et se cultivent très bien en jardinières. Lire la suite

Fête des plantes d’automne à Saint Jean de Beauregard

septembre 10, 2015 Choisir ses plantes d’intérieur 0
Fête des plantes d’automne à Saint Jean de Beauregard

Je vous ai déjà parlé des Fêtes des plantes dans un autre article.

A Saint Jean de Beauregard, il y en a de nouveau une.

 

Fête des plantes d’Automne de Saint-Jean de Beauregard – 91 Essonne

Date : vendredi 25 septembre à dimanche 27 septembre 2015 de 10h à 18 h

Tarif : Normal 13€ –  Réduit 10€* – Gratuit pour les enfants de moins de 12 ans

Consulter leur site pour plus d’information : Domaine de Saint Jean de Beauregard

Le thème de cette année : les plantes humides.

Lire la suite

Comment entretenir un scindapsus ?

août 27, 2015 Choisir ses plantes d’intérieur, La plante du mois, Soigner ses plantes d’intérieur 0
Comment entretenir un scindapsus ?

Envie d’une plante facile d’entretien ?
Idéale pour les jardiniers débutants ?
A la croissance rapide ?
Qui se reproduit aisément ?
Et qui assainit l’air de vos maisons ou appartements ?

Le scindapsus ou pothos est la plante idéale.
Plante grimpante au feuillage persistant d’origine tropicale et de la famille des aracées, le scindapsus fera merveille dans vos intérieurs. Lire la suite

Comment faire une bouture ?

août 21, 2015 La plante du mois 0

     Voici une plante que j’ai acheté il y une petite dizaine d’année par correspondance. L’expéditeur met tout en œuvre pour que le colis parvienne à destination le plus rapidement possible, cependant la plante avait bien souffert. J’ai eu peur de la perdre, puis progressivement, elle s’est remise de son voyage. Depuis, elle a bien proliféré par semis spontanés.
Vers la fin de l’hiver ou le début du printemps, j’ai tenté une nouvelle expérience, comment faire une bouture de Dorstenia hildebrandtii ? Etant donné la facilité avec laquelle cette plante se reproduit en semis spontanés, il ne m’était pas encore venu à l’idée de tenter la bouture. Et bien, c’est fait, et le résultat est très concluant.

Ma manière de procéder :

J’ai donc sorti l’un d’eux de ma collection et j’ai coupé une branche d’une dizaine de centimètres. Si Dorstenia n’est pas véritablement une succulente mais qu’elle appartient plutôt à la famille des Ficus, j’ai traité la plante mère et la bouture de la même manière que si j’avais eu affaire à une succulente. J’ai repositionné la plante mère dans la collection et j’ai laissé sécher la cicatrice sur la bouture pendant quelques jours. Ensuite, je l’ai planté dans un petit pot de sable. J’ai été obligée de l’arroser fréquemment, plus encore que les plantes enracinées. Cependant, la petite bouture est restée bien verte et des fleurs sont apparues au mois d’août, preuve qu’elle se portait parfaitement bien plusieurs mois après son installation dans le sable.

DSC_0649

Lire la suite

Une plante grasse, Agave parviflora

août 5, 2015 La plante du mois 0
Une plante grasse, Agave parviflora

     Avec le retour du printemps, je commence à bouger tous les pots de cactus, notamment pour les arroser, mais aussi pour en placer certaines en abri froid. Il ne risque désormais plus de geler dans le cabanon, donc les plantes les moins sensibles au froid peuvent y prendre leur quartier jusqu’en juin.
Au cours de ces manipulations, je fais une belle découverte, une plante grasse,  Agave parviflora a fait un rejet.

Le rejet :

      La plante mère est déjà assez grosse et juste dans son pot. Par conséquent, si le rejet se développe trop, je vais rencontrer un problème de place dans le pot. Il y a donc urgence à la dépoter. Il y a alors deux solutions, soit je prends un pot plus grand, soit je sépare le rejet.   Normalement sur ce type de plante, la séparation entre la plante mère et le rejet ne doit pas poser de problème. C’est donc la solution que j’adopte, le rejet étant suffisamment développé pour supporter cette séparation.
Mais l’opération ne se déroule pas tout à fait comme prévu. En effet, le rejet se détache bien, mais il se retrouve sans racine. Bon, pas de panique, je vais tenter de le sauver.

Lire la suite

Cochenille farineuse sur Aylostera

juillet 14, 2015 Soigner ses plantes d’intérieur 0

     Il fait beau, il fait chaud, les cactus sont presque tous dehors. Normalement, à cette période de l’année, il suffit d’arroser au maximum deux fois par mois si la météo ne fait pas son travail. Dans ce domaine, en cet été 2015, il ne faut pas compter sur la pluie pour arroser, nous sommes mieux servis par nous-même.
Avec près de 40°C à l’ombre et un arrosage toutes les deux à trois semaines, il ne devrait pas y avoir de problème de pourriture, et pourtant…

Mauvaise surprise :

      Compte tenu des conditions météos, je commence à arroser quand soudain, je vois des têtes jaunes sur Aylostera albiflora. Non, des traces de pourriture, ce n’est pas possible. Je suis certaine qu’il ne s’agit pas d’un excès d’eau, il doit y avoir autre chose. Je décide donc de dépoter la plante. Au cours de cette opération, j’écarte les têtes, et là, mauvaise surprise, de la cochenille farineuse se dissimule au niveau du collet. Je les tiens les coupables.

DSC_0621

Lire la suite

Jardiner avec la lune

juin 28, 2015 Balcons et terrasses, Plantes aromatiques, Plantes d'intérieur, Un potager en ville 0
Jardiner avec la lune

Les mouvements de la lune et la vie sur terre sont étroitement liés.
Il est bien connu que les marées par exemple font monter ou descendre le niveau de la mer.
Elles sont essentiellement dues à la force d’attraction de la lune.
Leurs hauteurs dépendent du positionnement de celle-ci par rapport à la terre et au soleil.

Sur terre, depuis toujours, les anciens, les paysans et les fermiers ont tenu compte des mouvements de la lune pour cultiver, fourrager ou s’occuper de leurs animaux. Lire la suite

Scilla violacea

juin 26, 2015 La plante du mois 0
Scilla violacea

J’ai aujourd’hui envi de vous présenter une plante facile à cultiver et au développement assez rapide, il s’agit de Scilla violacea. Ses fleurs sont petites, mais très jolies.

Son histoire :

Un grand collectionneur m’a donné un jour 2 à 3 petits bulbes de cette plante qui s’est assez rapidement développée au point de déborder de son pot. Une visite chez cet ami m’a donné l’idée de la rempoter dans une vasque. En effet, ses plantes étaient en jardinière et en fleurs lors de ma visite chez lui et c’était du plus bel effet.

DSC_0606

Lire la suite