Le paillage des arbustes en pot - Plantes et Jardin de Ville

Le paillage des arbustes en pot

Le paillage est souvent utilisé pour les plantations en pleine terre. Cette technique présente en effet de nombreux avantages. Savez-vous que vous retrouverez ces mêmes avantages si vous pratiquez le paillage de vos arbustes en pot ? Lisez la suite pour en savoir plus.

Mais au fait, c’est quoi le paillage ?

Le paillage, qu’il soit utilisé sur une culture en pleine terre ou sur une culture en pot, consiste à étendre un matériau, organique ou non, sur le sol au pied des végétaux. Les avantages de cette couverture, qu’on appelle aussi paillis sont nombreux :

  • Le paillage va permettre de retenir l’humidité, espaçant ainsi les arrosages.
  • Il va ralentir la germination et donc le développement des mauvaises herbes.
  • Si le paillage est constitué d’une matière organique, sa décomposition va permettre de nourrir le végétal.

Pour être efficace, le paillage doit être relativement épais. Prévoyez au mois 5cm, idéalement 8cm.

Les différents types de paillage

Différents types de paillis sont à votre disposition pour vos arbustes en pot. Faites votre choix en fonction de vos envies. Voici quelques pistes pour vous aider à choisir.

Les paillis en matière organique

Comme on l’a dit, la décomposition des matières organiques présente l’avantage de nourrir le végétal. Pour cela, vous pouvez utiliser de la paille de blé, de la paille de chanvre, de la paille de lin, de la sciure de bois, etc.

Les paillis vendus en jardinerie

Ces paillis sont vendus emballés. Ils ont donc l’avantage d’être faciles à transporter et à utiliser. C’est un avantage non neutre en milieu urbain. Les paillis les plus courants sont les écorces de pin, les fibres de noix de coco, les cosses de cacao.

Le gravier

Le gravier est idéal pour les végétaux exigeant un drainage rapide. Les graviers existant dans différentes couleurs, vous pourrez créer avec ce matériau des décors variés.

Le plastique

Le paillage plastique se présente en général sous la forme d’une bâche qui joue parfaitement son rôle en empêchant l’évaporation de l’eau et le développement des mauvaises herbes. On peut par contre lui reprocher son manque d’esthétisme. Pour y remédier, il suffit de recouvrir la bâche par exemple avec des écorces de pin, ou tout élément à caractère décoratif.

Quelques exemples d’arbustes en pot avec un paillage

En ce qui me concerne, je paille systématiquement mes arbustes en pot. J’utilise pour cela de la paille de blé. Habitant en campagne, il m’est en effet assez simple de m’en procurer.

Par exemple, voici mon olivier :

Paillage olivier en pot

Paillage d’un olivier en pot

 

Un buis :

Paillage buis en pot

Paillage d’un buis en pot

Deux palmiers :

Paillage palmier en pot

Paillage d’un palmier en pot

Paillage palmier Phoenix en pot

Paillage d’un palmier Phoenix en pot

 

Dites-nous dans les commentaires ci-dessous quel matériau vous utilisez pour le paillage de vos arbustes en pot.

A propos de Ludovic Dauvergne

Le jardinage fait partie de ma vie depuis très longtemps et a toujours été pour moi une véritable passion. Je souhaite vous faire partager mon expérience du jardinage et ainsi vous montrer qu’il est tout à fait envisageable de cultiver un potager sur un balcon ou une terrasse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*