Paillage naturel pour vos plantes

Paillage naturel pour vos plantes

C’est une technique de culture qui va permettre l’hiver de combattre le gel et l’été d’arroser moins souvent vos plantes en utilisant des matières naturelles.

Technique du paillage

Cette technique va consister à réaliser une sorte de matelas tout autour du pied d’une plante : l’hiver, ce sera une sorte de couverture contre le froid et l’été un rempart contre l’évaporation.

Les bénéfices sont nombreux :

  • limite la pousse des mauvaises herbes : permet de moins souvent désherber dans un massif et que les mauvaises herbes n’envahissent pas.
  • limite l’évaporation du sol : cela permet d’économiser l’eau.
  • création d’un espace pour des insectes utiles.
  • favorise le développement de micro-organismes bénéfiques pour la qualité de la terre, grâce à un certaine stabilité de la température de la terre.
  • permet de garder un certain esthétisme au pied de la plante.

Paillage naturel

Quelles matières utiliser pour réaliser un paillage naturel ?

Il est bien sûr possible d’aller dans votre jardinerie favorite pour acheter des sacs prêt à l’emploi, mais il est tout à fait possible et très simplement de réaliser un paillage avec :

  • la tonte de la pelouse
  • des feuilles mortes
  • des écorces d’arbre
  • de la paille
  • des coquilles de fruits à coques (noix,  noisettes ..), en plus consommer ces fruits semble augmenter la durée de vie, selon une étude britannique de vivre plus longtemps, ou comment faire d’une pierre deux coups.

 

Quelques conseils pour mettre en place un paillage

La durée de vie d’un paillage ne sera pas la même selon la matière utilisée, un paillage avec la tonte de la pelouse mettra quelques semaines à se dégrader, un paillage avec des écorces durera lui quelques années.

Certains matériaux peuvent modifier la nature du sol : de l’écorce de pin viendra acidifier le sol. Certaines plantes supporteront ce milieu plus acide, mais pas d’autres.

Avant de mettre en place le paillage, il faut désherber parfaitement en enlevant les racines des mauvaises herbes.

Le paillage ne doit pas être collé à la tige de la plante.

 

En ce moment j’essaie un paillage à base de coque de pistache.

Et vous quel paillage naturel avez-vous déjà mis en place ?

A propos de Alain Ruellan

A force de planter, de bichonner, d’expérimenter, je suis sûr que je pourrai vous aider à mon tour à vous transmettre ma fascination des informations sur les plantes aromatiques, leurs propriétés nutritives et médicales et la meilleure façon de les planter et de les entretenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*