Obtenir une fleur de cactus ? - Plantes et Jardin de Ville

Obtenir une fleur de cactus ?

          Voici une question qui revient de manière récurrente lors des foires aux plantes quand les passants regardent les cactus : « Ça fleurit ces machins-là ? »
Notre réponse est alors catégorique et unanime : « Oui, ça fleurit ». Comment pensez-vous que se reproduisent la plupart des espèces ? Par graines, bien sûr, pour la plupart d’entre elles. Alors, qui dit graines, dit fruits, et qui dit fruits dit fleurs. Il faut cependant avouer qu’il existe quelques secrets pour voir s’épanouir de belles fleurs qui parfois couvrent entièrement la plante.
Mais alors, quels sont les secrets pour obtenir une fleur de cactus ?

Le secret des secrets pour obtenir une fleur de cactus :

         Non, non, il ne réside pas dans le collage de fleurs en papier qui d’ailleurs, ne sont pas très bonne pour la santé de la plante et qui n’assureront jamais la survie de l’espèce. Il s’agit bien de vraies fleurs.

Pour cela, la plante doit souffrir, plus elle souffre, plus la floraison sera abondante. La plante fleurit pour libérer des graines et pour assurer ainsi la survie de son espèce, il faut donc l’amener à la limite de ses conditions de survie. Bien sûr, les cactus étant originaires de pays et de continents différents, toutes les espèces n’ont pas les mêmes limites, mais il existe quand même une règle générale.

La température et l’eau :

           Pour toutes les plantes, il faut faire chuter la température en hiver, beaucoup de cactus supportent 5°C sans problème, sous réserve que le substrat soit bien sec.

Cependant, ce n’est qu’une généralité, donc quand vous vous procurez une nouvelle plante, n’hésitez pas à demander à la personne qui vous la cède la température minimale qu’elle peut supporter. Celle-ci se fera un plaisir de vous renseigner et elle vous donnera même peut-être quelques conseils de culture annexe. Il faut savoir que certaines espèces ne pourront pas descendre en dessous de 15 à 20°C, tandis que d’autres accepteront volontiers des températures négatives, voire même très basses. Qui plus est, il existe des différences d’une variété à l’autre à l’intérieur de la même espèce ; raison de plus pour bien vous renseigner. Pour plus d’efficacité, il faut avoir étudié à l’avance l’environnement de votre future plante. Vous pouvez par exemple placer dans la pièce un thermomètre mini-maxi et noter régulièrement sur un tableau la température minimale et la température maximale. Vous aurez ainsi des chiffres précis à communiquer au vendeur qui pourra mieux vous conseiller.

???????????????????????????????Aylostera pumila

Pas d’acharnement non plus :

          Il faut aussi préciser que certaines plantes ne fleurissent qu’en fin de vie, c’est le cas des agaves. Il est donc bien évident qu’il n’est pas nécessaire de s’attendre à une floraison sur une plante jeune.

A l’inverse, Gymnocalycium, Rebutia et Parodia pour ne citer que ces quelques espèces ne sont pas avares de floraison si vous les soumettez aux conditions de culture décrites ci-dessus. En revanche, il est tout à fait possible que la floraison ne soit spectaculaire qu’une ou deux fois. Par exemple, je possède un magnifique Aylostera albiflora de diamètre 8 cm (famille des Rebutias), qui une année a eu 15 fleurs ouvertes en même temps. Cette merveille ne s’est pas reproduite depuis plusieurs années. Il continue de fleurir chaque année, mais soit il fait moins de fleurs, soit elles s’ouvrent de manière plus échelonnée.

Autre situation concernant Euphorbia milii ou Dorstenia hildebrandtii qui fleurissent chaque année de manière à peu près identique alors qu’ils restent constamment au chaud (minimum 15 à 16°C).
Et puis, certains sont capricieux, vous avez beau les placer dans les conditions idéales, ils fleurissent chez vos voisins et amis et pas chez vous. Allez comprendre !

Il faut aussi savoir que la fleur d’un cactus est souvent éphémère (quelques heures seulement) et parmi eux, il y en a qui poussent le vis à fleurir la nuit pendant que vous dormez paisiblement. C’est ainsi que par un beau jour de l’été 2014, je découvre mon Epithelantha micromeris couvert de points noirs. En regardant de plus près, je m’aperçois que ce sont des graines. Et bien à aucun moment je n’ai vu les boutons floraux et les fleurs. Je me suis quand même empressée de récupérer les graines afin de les semer au printemps 2015. Il en est de même pour les Fraileas. Chaque année je récolte les graines, mais je ne les vois jamais en fleurs, je suis en vacances à ce moment-là.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAGymnocalycium

            Vous voyez que les cactus fleurissent, avec de vraies fleurs, il suffit pour la plupart d’entre eux de les faire souffrir un peu. Et si une espèce s’obstine à ne pas fleurir chez vous, tentez l’expérience avec une autre. Un jour, vous réussirez forcément. Et maintenant, à vous d’essayer et de nous faire partager vos belles photos.

A propos de Patricia Provost

Les cactus, c’est une passion familiale, mon père en possédait déjà. Avec l’âge, je m’y suis intéressée à mon tour. Après des débuts difficiles, des ouvrages m’ont aidé à mieux les cultiver. Cette expérience me permer aujourd'hui de vous conseiller pour le bien-être de vos cactus !

2 réponses à Obtenir une fleur de cactus ?

  1. Fiona

    Merci pour cet article très intéressant ! Personnellement j’en suis à mon premier cactus et celui-ci a énormément de “boutons de fleurs” magnifiques qui forment une couronne malheureusement ces “boutons” ne se transforment pas en fleurs. Enfin bon c’est toujours mignon

    • Patricia Provost

      Bonjour Fiona,

      Je vous remercie pour votre commentaire.
      Vous parlez d’une couronne de boutons, je suppose qu’il s’agit d’une Mammillaria. Normalement, ces fleurs s’ouvrent, mais il m’arrive aussi parfois que les fleurs restent sous forme de bouton. Dans ce cas, la plante manque de quelque chose, mais je ne peux pas vous dire ce qui manque, car malheureusement, je ne sais pas.
      Il existe toutefois un certain nombre de plantes dont les boutons floraux ne s’ouvrent pas ou peu, c’est le cas du Frailea qui ne s’ouvre pas, le Cleistocactus s’ouvre peu.

      Au plaisir.

      Patricia Provost

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*