Le magnifique Fuchsia

Voici une plante que j’adore et pourtant, j’ai le plus grand mal à garder certaines variétés.

Je souhaite vous parler dans cet article d’une plante dont les clochettes de différentes couleurs sont séduisantes, le magnifique Fuchsia.

Il s’agit d’un arbrisseau originaire d’Amérique Latine et de Nouvelle-Zélande. A l’origine, il supporte très mal la gelée, cependant, il existe aujourd’hui des variétés qui supportent jusqu’à moins dix à moins quinze degrés.

L’entretien du magnifique Fuchsia

C’est plutôt une plante d’ombre, mi-ombre. Il ne supporte pas le soleil brûlant. Il veut des arrosages réguliers sans pour autant que le sol ne soit détrempé, il a besoin d’un bon drainage afin que l’eau ne stagne pas. La terre doit être sèche en surface avant un nouvel arrosage. Lorsqu’il fait très chaud, vous pouvez pulvériser de l’eau sur les feuilles en plus de l’arrosage.

Les Fuchsias cultivés en pleine terre sont taillés à l’automne et protégés de la gelée par du paillage.

Les Fuchsias cultivés en pot doivent être placés à l’abri en hiver, même s’il s’agit d’une variété rustique. Les non rustiques doivent être conservés à des températures de cinq à huit degrés au-dessus de zéro. Il faut au printemps supprimer les branches séchées et changer une partie du terreau. N’oubliez pas de les arroser de temps en temps, même s’ils sont en repos végétatif.

En hiver, il est normal que le fuchsia perde ses feuilles et ses fleurs. La végétation repart de la souche au printemps.

 

La floraison

C’est l’élément le plus spectaculaire du fuchsia. Elle est souvent sous forme de clochettes bicolores. Il refleurit spontanément vers la fin du printemps jusqu’à la fin de l’été. Pour maintenir une belle floraison, il faut supprimer les fleurs fanées en les coupant entre le pouce et l’index.

Les maladies

Le fuchsia est sensible aux aleurodes (sortes de petites mouches blanches) et aux araignées rouges. La présence d’aleurodes peut entraîner le développement de champignons. Il faut savoir que l’aleurode n’aime pas la pluie. Par conséquent, il ne devrait pas y en avoir lorsqu’il pleut et dans les périodes de sécheresse, vous pouvez pulvériser les feuilles recto verso avec de l’eau.

Les araignées rouges sont aussi sensibles à l’eau, mais il en faut de plus grande quantité.

Le fuchsia est également sujet à la rouille. Une décoction de prêle, d’ail ou de purin d’ortie peut alors être appliquée.

 

Le magnifique Fuchsia demande quelques soins, mais c’est une plante plutôt facile à cultiver. Vous pouvez l’utiliser comme bordure, comme plante de terrasse ou de balcon. Il existe des variétés résistantes à la gelée.

N’hésitez pas à consulter notre site plantes-et-jardin-de-ville.com pour consulter d’autres articles similaires.

 

A propos de Patricia Provost

Les cactus, c’est une passion familiale, mon père en possédait déjà. Avec l’âge, je m’y suis intéressée à mon tour. Après des débuts difficiles, des ouvrages m’ont aidé à mieux les cultiver. Cette expérience me permer aujourd'hui de vous conseiller pour le bien-être de vos cactus !

2 réponses à Le magnifique Fuchsia

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*